Soulaiman Raissouni va bien, selon la prison d’Ain Sebaâ

25 mai 2021 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

Le journaliste Souleiman Raissouni va bien. C’est ce qu’affirme la direction de la prison locale d’Ain Sebaâ, réagissant aux nombreux communiqués de sa famille faisant état de la détérioration de son état de santé.

« L’état de santé de Souleiman Raissouni est normal contrairement aux informations véhiculées par certaines parties selon lesquelles il serait mourant et immobile », a déclaré l’administration pénitentiaire en guise d’une mise au point publiée en réponse aux informations relayées sur les réseaux sociaux.

Souleiman Raissouni a bénéficié, le 19 mai, au CHU Ibn Roch, d’examens médicaux et d’analyses de laboratoire qui ont révélé que son état de santé est normal, a souligné le responsable de l’établissement pénitentiaire, ajoutant en outre que l’intéressé s’est rendu lundi, à pied au parloir pour échanger avec ses avocats.

De plus, poursuit la direction, Raissouni a bénéficié à trois reprises, de la visite des membres de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) et de l’Observatoire marocain des prisons.

« La dernière visite a eu lieu le 21 mai 2021 », a-ton précisé, révélant par ailleurs que les membres de la CRDH et de l’Observatoire appuyés par les responsables de l’institution et le directeur régional de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion n’ont pu, malgré tout, convaincre le journaliste de mettre fin à sa grève de la faim, en raison des conséquences négatives sur sa santé.

Et la direction d’assurer que le journaliste est soumis à une surveillance médicale quotidienne de la part de l’équipe médicale de l’établissement, et jouit de tous ses droits garantis par la loi, notamment le droit à la promenade.

En détention préventive depuis un an, le journaliste Raissouni a entamé une grève de la faim depuis plus d’un mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Grève de la faim

Aller plus loin

Souleiman Raissouni maintenu en détention

Souleiman Raissouni, rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum, poursuivi pour « viol » d’un jeune homme et de sa « séquestration » restera en détention. Ainsi en a décidé...

Le procès de Soulaimane Raissouni à nouveau reporté

Le procès relatif à « l’agression sexuelle » impliquant le journaliste Soulaimane Raissouni s’est ouvert mardi. Pour la troisième fois, la Cour d’appel de Casablanca l’a renvoyé...

Souleimane Raissouni a déjà perdu 22 kilos depuis le début de sa grève de la faim

Pour avoir essuyé un refus à leur demande de libération provisoire, les deux journalistes marocains Omar Radi et Soulaimane Raissouni, ont entamé une grève de la faim depuis...

Une grève de la faim de 24 h en soutien à Soulaiman Raissouni ce mercredi

En soutien au journaliste Soulaiman Raissouni, le comité France de soutien à Maâti Monjib lance une campagne internationale de grève de la faim le mercredi 26 mai 2021. À cet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...