Le sucre, bientôt un luxe pour les Marocains ?

11 janvier 2024 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le prix du sucre a augmenté au Maroc depuis le début de cette année. En cause, une hausse de la TVA sur ce produit, fixée par la Loi de finances 2024, et qui sera progressive au cours des deux prochaines années.

Le taux de la TVA sur le sucre est passé de 7 à 8 % depuis le 1ᵉʳ janvier 2024 et atteindra 9 % en 2025 et 10 % en 2026, rapporte Al Akhbar, indiquant que cette hausse de la TVA a impacté le prix de vente de ce produit.

À lire : Les Marocains paieront plus cher certains produits

Cette année, le gouvernement marocain a décidé de ne pas subventionner les produits comme le sucre, le gaz butane et la farine, ce qui justifie cette hausse des prix du sucre sur le marché national. Les années précédentes, la subvention du sucre avait coûté entre 3,2 et 5 milliards de dirhams au gouvernement.

Selon les dernières statistiques, un Marocain consomme en moyenne 33 kilos de sucre par an, une quantité bien supérieure à la moyenne mondiale de 22 kilos par personne par an. Les Marocains consomment un million de tonnes de sucre par an. Vous avez dit thé à la menthe ?

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - TVA

Aller plus loin

Subventions au Maroc : report de la réforme

Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé vendredi la suspension en 2024 par le gouvernement de la réforme de la compensation en raison des tensions...

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Ces articles devraient vous intéresser :

Impôts : Marocains, ce qui vous attend en 2024 !

Au Maroc, de nombreuses mesures fiscales majeures de la loi de finances 2024 ont été actées pour la nouvelle année, puis publiées au Bulletin officiel n° 7259 bis, daté du 25 décembre 2023. Voici ce qu’il faut retenir.

Maroc : nouvelles mesures fiscales en 2024

Au Maroc, de nouvelles mesures fiscales entrent en vigueur dès le début cette année 2024, a annoncé la Direction générale des impôts du royaume.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.