TangerMed, ou l’ébauche du plus grand port d’Afrique

2 août 2007 - 02h54 - Maroc - Ecrit par : L.A

Le port de Tanger-Méditerranée, "Tanger-Med" comme on l’appelle, se situe à 40 kilomètres à l’est de Tanger, sur un lieu d’une beauté exceptionnelle, sur la côte méditerranéenne. Il a longtemps été question de l’installer sur la côte atlantique, au sud de Tanger. La tâche aurait été moins ardue et aurait permis de diviser le coût des travaux (plus de 1 milliard d’euros) par deux. Mais c’était dire adieu aux 100 000 navires qui passent chaque année dans le détroit de Gibraltar, la deuxième "autoroute maritime" du monde.

Le site de Oued R’mel, sur la Méditerranée, a donc été retenu. Pour construire ce qui sera, à terme, l’un des plus grands ports de Méditerranée, sinon d’Afrique, il a fallu raser le flanc de la montagne et gagner sur la mer. Construire 60 kilomètres d’autoroute, élever cinq viaducs, poser 45 kilomètres de voies de chemin de fer, exproprier et indemniser plusieurs milliers d’habitants.

Pour réaliser ce chantier en un temps record - cinq ans -, l’Etat marocain a créé l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TSMA). C’est à cette structure, chargée de piloter l’ensemble du projet, que s’adressent les investisseurs.

Le premier des trois terminaux de Tanger-Med est opérationnel depuis la mi-juillet. Un, puis deux, puis trois des plus grands porte-conteneurs du monde (300 ou 400 mètres de long, transportant entre 11 000 et 12 000 conteneurs à la fois), venus souvent d’Asie via le canal de Suez, accosteront dans ce port en eau profonde (18 mètres de tirant d’eau). Le danois Maersk, numéro un mondial des porte-conteneurs, a été chargé d’exploiter ce premier terminal.

Créer 150.000 emplois

L’activité principale de Tanger-Med sera le transbordement. Les porte-conteneurs géants pourront débarquer leurs marchandises sans dévier de leur route et repartir aussitôt. A charge, ensuite, à de plus petits navires, les "feeders", de desservir des ports de second ordre.

Œuvre du groupe Bouygues, la digue, longue de 2 kilomètres, est une curiosité. Formée de gigantesques réservoirs circulaires en béton, elle est capable de résister à des vagues de 10 mètres de haut. Chacun de ces réservoirs pèse 37 000 tonnes et est garanti de fabrication pour un siècle !

Tanger-Med risque de saturer à partir de 2015. Aussi, un second port, Tanger-Med II, est-il déjà à l’ordre du jour. Il devrait être opérationnel en 2012.

Mais Tanger-Med, ce n’est pas seulement un port. C’est aussi un complexe de dimension internationale qui va s’adosser, à partir de début 2008, sur trois nouvelles zones franches (logistique, commerciale et industrielle). L’objectif est de créer 150 000 emplois d’ici à 2015 et de faire de la région la base arrière industrielle de l’Europe.

Sitôt débarqués des porte-conteneurs, les produits (textiles, pièces aéronautiques ou automobiles, notamment) seront retravaillés sur place. En subissant des transformations à hauteur de 30 % minimum de leur valeur d’origine, ils prendront le label marocain. Ces marchandises pourront ainsi être expédiées vers l’Europe et les Etats-Unis, sans droits de douane ni quotas, en vertu des accords de libre-échange conclus par Rabat avec Bruxelles et Washington. Une aubaine.

Tanger joue de sa proximité avec L’Europe pour contrer la concurrence asiatique. En moins de 24 heures, une commande peut quitter le nord du Maroc, franchir le détroit de Gibraltar et arriver à Barcelone par camion. Alors que de Shanghaï, il faut 22 jours par bateau...

Le Monde - Florence Beaugé

Sujets associés : Tanger - Tanger Med - Portuaire

Aller plus loin

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Tanger Med Port Authority : nette progression du chiffre d’affaires à fin septembre

À fin septembre dernier, Tanger Med Port Authority (TMPA) affichait un chiffre d’affaires brut de plus de 2,35 milliards de dirhams, en hausse de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.