Recherche

"Tazoudasaurus naïmi "le plus vieux dinosaure du monde", découvert au Maroc

23 septembre 2003 - 09h36 - Maroc

© Copyright : DR

Les autorités marocaines et une équipe de paléontologistes internationaux ont annoncé lundi la découverte du squelette fossilisé d’un dinosaure vieux de 180 millions d’années, le "plus vieux connu au monde" selon le ministre marocain de l’Energie et des Mines. L’animal ressemblait sans doute à un gros rhinocéros avec un très long cou et une longue queue.

Baptisé "Tazoudasaurus naïmi", du nom du village de Tazouda où il a été découvert, dans les montagne du Haut-Atlas (620km au sud-est de Rabat), ce dinosaure d’environ neuf mètres de long serait "l’ancêtre" des sauropodes d’Amérique du Nord, "seulement" vieux quant à eux de 140 millions d’années.

"C’est une découverte exceptionnelle" a déclaré Philippe Tacquet, paléontologiste du Muséeum d’histoire naturelle de Paris, "nous sommes en train d’écrire une nouvelle page des grands géants du mésozoïque".

Rappelant qu’à l’ère secondaire "l’océan Atlantique n’existait pas" et que l’Afrique du Nord et l’Amérique étaient soudées en un "supercontinent", Philippe Tacquet estime les Américains "doivent venir au Maroc, dans l’Atlas, pour connaître l’origine de leurs diplodocus".

Un chercheur américain, Dale Russel, coordinateur du centre de recherche sur les dinosaures au Muséum d’histoire naturelle de Raleigh (Caroline du Nord), a également participé à ces recherches avec des paléontologistes de l’université de Fribourg (Suisse) et une équipe marocaine dirigée par le professeur Najat Akesbi.

Selon le ministre marocain de l’Energie Mohamed Boutaleb, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Rabat organisée en présence de scientifiques internationaux, les premiers indices de la présence d’un important fossile de brachiosaure remontent à 1998, avec la découverte par la gendarmerie d’un "trafic d’ossements".

Le "Tazoudasaurus naïmi" a été découvert à 1.500 mètres d’altitude et à 70km de Ouarzazate, capitale des tournages de productions étrangères au Maroc.

L’équipe de chercheurs internationaux a notamment mis au jour une partie des vertèbres du dinosaure, son crâne et sa mandibule portant 17 dents crénelées.

"Il faut s’imaginer qu’il ressemblait à un gros rhinocéros avec un très long cou et une longue queue" a déclaré Philippe Tacquet qui estime qu’il devait avoir "une tête plutôt sympathique".

Jusqu’à présent, "l’atlasaurus imelakei", vieux de 160 millions d’années, était considéré comme le plus ancien dinosaure du monde. Il a également été découvert au Maroc.

AFP

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact