Retour au Maroc de vieux prisonniers de guerre

2 septembre 2003 - 15h47 - Maroc - Ecrit par :

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a procédé mardi au rapatriement à Agadir (600 km au sud de Rabat) de 243 soldats marocains jusque-là détenus dans les camps du Front Polisario en territoire algérien et considérés comme « les plus vieux prisonniers de guerre du monde ».

Selon un décompte établi par le CICR, il reste encore 914 soldats marocains prisonniers dans les camps du Polisario, dont certains sont retenus depuis 1976, date du déclenchement du conflit au Sahara-Occidental.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara-Occidental a été annexé par le Maroc en 1975. Depuis cette date, les rebelles du Front Polisario militent pour l’indépendance de ce territoire désertique de 266 000 km2 riche en phosphate et disposant d’importantes ressources halieutiques.

Un cessez-le-feu a été conclu en 1991 sous l’égide de l’ONU et le Front Polisario, installé en territoire algérien, procède depuis à des libérations partielles des quelque 2000 prisonniers de guerre marocains capturés pendant les hostilités armées (1976-1991).

Le CICR, qui visite régulièrement les camps de détention, a appelé une fois encore lundi soir dans un communiqué à la « libération immédiate de tous les prisonniers » de guerre marocains, détenus en violation de la Convention de Genève.

AP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Séquestrés - Polisario

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...