Attaque du train Paris-Amsterdam : Qui est Ayoub El Khazzani ?

23 août 2015 - 09h30 - Belgique - Ecrit par : J.L

Un Marocain de 25 ans lourdement armé s’apprêtait probablement à ouvrir le feu sur les passagers d’un train Thalys reliant entre Amsterdam et Paris vendredi, avant d’être immobilisé par des militaires américains qui se trouvaient dans le train.

Les militaires américains en vacances en Europe auraient entendu le suspect recharger une arme dans les toilettes et sont intervenus pour le neutraliser. Le prévenu n’aurait réussi à tirer qu’un seul coup de feu, selon plusieurs médias français.

L’incident s’est produit dans le wagon de queue du train vers 17h50 à hauteur de Oignies, en Haute Picardie, a indiqué la SNCF dans un communiqué. L’homme était seul. Il s’agit d’"une attaque terroriste", affirme le premier ministre belge Charles Michel, cité par le quotidien Le Monde.

Le suspect était monté dans le train à Bruxelles. Quand les soldats américains en civil l’avaient surpris, il avait sorti un cutter et tailladé l’un d’eux à l’arrière du cou, avant qu’ils ne le neutralisent, selon le journal. L’assaillant a été livré à la police à Arras, avant d’être transféré à Levallois-Perret dans les locaux de l’anti-terrorisme français pour y être interrogé.

Le mis en cause est un certain Ayoub El Khazzani. D’origine marocaine, il aurait vécu sept ans en Espagne entre Madrid et Algésiras avant de partir dans l’Hexagone en 2014 et de voyager ensuite en Syrie et de retourner en France peu de temps après. Le suspect était déjà fiché par les services de sécurité belges et espagnols.

Né le 3 septembre 1989, le présumé tireur était en possession d’une kalachnikov, un pistolet automatique, de neuf chargeurs et d’un cutter, pourtant il affirme que ses visées n’étaient pas terroristes mais le vol. Les armes ils les avaient trouvées par hasard dans un sac abandonné dans un parc à Bruxelles, d’après des sources policières.

L’homme a été détenu 3 fois pour trafic de drogue dans la péninsule ibérique et ferait encore l’objet d’un mandat de recherche. Sa garde à vue risque d’être prolongée dans les locaux de l’anti-terrorisme français.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Paris - Bruxelles - États-Unis - Pays-Bas - Terrorisme - Amsterdam - Ayoub El Khazzani

Aller plus loin

Ayoub El Khazzani : « Je vous jure que j’ai honte de ce que j’ai fait »

Jugé en appel par la cour d’assises spéciale de Paris, le Marocain Ayoub El Khazzani, qui a été condamné à la réclusion à perpétuité pour son rôle dans l’attentat de Thalys,...

Attaque du Thalys : la France demande l’aide du Maroc

La France a officiellement demandé l’aide du Maroc suite à l’attaque du Thalys survenu le 21 août dernier dans laquelle Ayoub El Khazzani, un jeune d’origine marocaine, a tenté...

Ayoub El Khazzani : la photo choc qui fait polémique

La photo de l’arrivée d’Ayoub El Khazzani, l’auteur de l’attaque du Thalys qui reliait Amsterdam à Paris, soulève une forte polémique en France. Son avocat dénonce un traitement...

Un Marocain arrêté en France pour ses liens avec l’attaque du Thalys en 2015

Une opération policière conjointe des autorités françaises et espagnoles a permis l’arrestation aujourd’hui à Paris d’un jihadiste présumé d’origine marocaine qui serait en lien...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.