Recherche

Braquage de Tanger : De nouvelles arrestations

31 août 2015 - 13h40 - Maroc

© Copyright : DR

Deux autres suspects impliqués dans le braquage raté le 13 août dernier du convoyeur de fonds de la Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) à Tanger, ont été interpellés par les services de sécurité marocains.

Au total, six personnes ont été arrêtées pour leur implication dans cette tentative de braquage. Les suspects ont tous été déferrés jeudi auprès du parquet général de Tanger.

Les enquêteurs n’écartent pas l’éventualité de l’arrestation de nouveaux complices. La bande criminelle dirigée par Mokhliss L., un Belge d’origine marocaine, serait derrière le braquage du fourgon de transport de fonds, à Tanger en février 2014.

Mokhliss L. est poursuivi dans plusieurs affaires de braquages armés et de trafic international de drogue au Maroc et en Belgique, où il a immigré en 2001.

L’homme vivait clandestinement en Belgique, où il travaillait comme videur dans une discothèque la nuit et le jour il passait son temps dans des clubs de bodybuilding. Il a été impliqué dans ce pays dans plusieurs braquages armés de bijouteries, avant d’être arrêté en possession de 20 kilos de drogue.

A sa sortie de prison en 2010, il se spécialise dans le vol de voitures et de motos de luxe. Il est également impliqué dans plusieurs affrontements armés avec la police belge, avant de s’installer à Tanger en 2013.

Mokhliss L. s’inspirait dans ses braquages du film américain "Heat" de Michael Mann, avec en tête d’affiche Robert De Niro et Al Pacino, le long métrage qui l’a visionné des centaines de fois est son plus grand modèle.

La bande criminelle n’a aucun lien avec le terrorisme, ont conclu les enquêteurs, mais ils seraient derrière le meurtre d’un jeune de 30 ans, tué de trois balles en mai 2013 par un homme cagoulé en plein centre de Tanger.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact