Des trafiquants de drogue dont un Marocain arrêtés en Espagne

29 juillet 2021 - 13h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La Garde civile a démantelé à Nàquera, dans la région de Valence, une organisation criminelle composée de six personnes dont un Marocain, spécialisée dans la culture et la distribution de marijuana, le trafic de drogue et la fraude.

Le réseau criminel avait enlevé et torturé en septembre 2020 deux ressortissants albanais. L’un d’eux avait réussi à s’échapper d’un chalet situé à Náquera où il était gardé et a ensuite informé la Garde civile qu’il avait été victime d’un enlèvement et qu’un de ses compatriotes y était encore détenu. Les agents se sont rendus à l’endroit indiqué et ont réussi à libérer la seconde victime qui portait des signes évidents de torture. Sur les lieux, les agents ont également trouvé des indices d’une plantation de marijuana, fait savoir Cadena Ser.

À lire : Des trafiquants de drogue marocains interpellés à Malaga

L’enquête ouverte par la Garde civile a permis d’identifier les auteurs des faits, malgré le manque de collaboration des deux victimes. Après avoir mené des perquisitions dans les municipalités valenciennes de Náquera, Masamagrell, Quart de Poblet, Burjassot et dans la ville murcienne d’Alcantarilla, les agents ont procédé à l’arrestation de six personnes. Il s’agit d’un Marocain et d’un Colombien âgés de 36 ans, de quatre Albanais dont deux âgés de 30 ans et deux autres âgés de 33 et 50 ans. Ils sont accusés d’enlèvement, de culture de marijuana, de trafic de drogue et de fraude.

L’opération a également permis la saisie d’un véhicule haut de gamme, de différents documents d’identité nationaux falsifiés, de 43 kilogrammes de bourgeons de marijuana, de 1 100 plants de marijuana et de plus de 148 000 euros en espèces. Les mis en cause ont été mis à la disposition du tribunal de première instance de Llíria qui a ordonné leur mise en détention, à l’exception du Marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Drogues - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Tanger fait la chasse aux trafiquants de drogue

La ville de Tanger est confrontée à une vague de trafiquants de drogue opérant sur son territoire. Les services de la police judiciaire ont lancé des opérations de ratissage...

Vidéo : des trafiquants de drogue arrêtés par des baigneurs en Espagne

La Garde civile, grâce à une forte collaboration citoyenne, a procédé à l’arrestation de deux hommes, présumés trafiquants de drogue à Grenade. En tout, plus de 700 kilos de...

Deux frères marocains, trafiquants de drogue, condamnés en Espagne

Le tribunal de Cadix a condamné deux frères marocains, trafiquants de drogue, à huit ans de prison pour avoir enlevé et torturé pendant des mois leur partenaire d’affaire.

Espagne : un Marocain victime de la drogue « cannibale »

La police nationale espagnole a arrêté le 1ᵉʳ janvier à Murcie, un jeune homme d’origine marocaine qui, sous l’effet de la drogue appelée « cannibale », s’est infligé plusieurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.