Les travaux du tramway Rabat-Temara vont bientôt commencer

28 janvier 2020 - 12h20 - Economie - Ecrit par : I.L

Les études d’avant-projet du tramway de Rabat-Salé-Témara vont coûter quelque 27 millions de dirhams.

Le projet de développement du réseau du tramway de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara commence à se concrétiser avec l’attribution du marché des études avant-projet au groupement CID/Egis Rail, basées au Maroc. Selon des documents consultés, ces études avant-projet vont coûter plus de 27,5 millions de dirhams (plus de 1,2 million d’euros).

Le360 rapporte par ailleurs que la Société du tramway de Rabat-Salé (STRS) avait opéré une grande recapitalisation, de l’ordre de 529 millions de dirhams en novembre 2019, afin de porter son capital social à 1,37 milliard de dirhams en novembre 2019. Cette recapitalisation devra servir au lancement, en cette année 2020, de la première phase des travaux d’extension des deux lignes en service, actuellement pour desservir Témara et Sala Jadida, précise-t-on.

La même source précise que cette opération a été effectuée grâce aux apports de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (349 millions de dirhams) et de l’Établissement de coopération intercommunal "Al Assima" (180 millions de dirhams).

À noter que le tramway Rabat-Salé-Témara couvrira une distance de 50 kilomètres, au lieu des 25 actuellement, une fois les travaux achevés pour un coût total de 4,5 milliards de dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Rabat - Salé - Témara - Tramway - Tramway Rabat

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...