Recherche

Le travesti de Marrakech cherche l’asile en Europe

Chafiq Lafrid en femme

10 janvier 2019 - 12h40 - Société

L’homme travesti en femme qui avait été arrêté le 1er janvier dernier puis humilié par la police cherche à quitter le Maroc. Chafiq Lafrid craint aujourd’hui pour sa sécurité avec la divulgation de plusieurs informations personnelles.

Agé de 33 ans, il vient d’annoncer son intention de faire une demande d’asile dans un pays européen pour « vivre comme il le souhaite » sans être obligé de changer « sa manière d’être », rapporte l’agence EFE.

L’affaire remonte à la nuit du 31 décembre dernier après un banal accident de la route à Marrakech. « J’ai arrêté la voiture, mais je n’ai pas voulu ouvrir la fenêtre car j’étais habillé en femme et j’avais peur car les gens s’étaient rassemblés sur les lieux de l’accident et la police a cassé la vitre et m’a poussé dehors », a-t-il confié à EFE.

Au lieu de le protéger de la foule, dit-il, la police a pris des photos de lui qu’ils ont ensuite diffusées, ainsi que les images de ses documents personnels qui ont ensuite été diffusés sur les réseaux sociaux.

Originaire de la ville de Khouribga, Chafiq réside depuis quelques années à Marakech où il travaille comme employé dans une clinique privée.

« Cet incident m’a énormément affecté. J’ai décidé de m’en aller dans un pays européen qui respecte mon orientation sexuelle. Je suis comme ça tout le temps et je ne peux pas changer ma manière d’être », confie Chafiq qui a servi pendant de longues années dans les Forces armées royales (FAR).

« Même un animal ne peut être traité de cette façon. Ma famille n’était pas au courant de mon orientation sexuelle et maintenant, elle est sous le choc ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact