Recherche

Marrakech : de hauts responsables sanctionnés dans l’affaire du « Travesti »

7 janvier 2019 - 10h30 - Société

© Copyright : DR

Plusieurs hauts responsables au sein de la police ont été sanctionnés par le directeur de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) suite à la divulgation des données personnelles d’un travesti arrêté le 1er janvier dernier suite à un accident de voiture.

« Le Directeur général de la Sûreté nationale a décidé des sanctions disciplinaires allant de la suspension provisoire de travail au blâme ou encore l’avertissement à l’encontre de quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech pour manquements aux obligations professionnelles et pour ne pas avoir pris les mesures préventives nécessaires à la préservation des données personnelles d’un individu qui faisait l’objet d’une enquête préliminaire sur un accident de la circulation », indique un communiqué de la DGSN.

Les responsables sanctionnés sont « un commissaire de police divisionnaire, d’un commissaire principal, d’un officier de paix principal et d’un officier de paix », précise le communiqué selon lequel ces sanctions surviennent suite « à l’enquête administrative diligentée par l’Inspection générale sur instructions du Directeur général de la Sûreté nationale ».

« L’enquête a déterminé de manière précise les fautes imputées auxdits responsables sécuritaires, à savoir le manque de rigueur dans la protection des données personnelles d’individus qui font l’objet de procédures et investigations judiciaires », est-il encore écrit.

Des vidéos et des photos de cet homme travesti en femme avaient été largement diffusées le 1er janvier dernier sur les réseaux sociaux, mais l’enquête de police porte sur la diffusion d’une photo de sa carte d’identité.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact