Un trio d’humoristes dont deux Marocains, cartonne au Québec

30 avril 2023 - 12h50 - Culture - Ecrit par : A.P

Anas Hassouna et Oussama Fares sont deux amis humoristes d’origine marocaine qui ont grandi à Montréal-Nord. En 2018, ils font la connaissance de Charles Brunet, un jeune humoriste de la ville. Les trois amis forment désormais un trio qui sera en tournée toute l’année prochaine au Québec avec leur spectacle « Surtout Anas ».

Anas et Oussama se sont connus durant leur première année de secondaire et sont devenus de très bons amis. Les deux humoristes ont fait en 2018 la connaissance de Charles Brunet, un jeune humoriste d’à peine 18 ans, et forment désormais un trio. «  On est unis par l’amitié et par notre passion pour les blagues  », déclare Anas dans un entretien à Métro. Des trois, Anas Hassouna est le plus connu du grand public. Sorti de l’École nationale de l’humour en 2015, il a déjà participé à plusieurs galas et émissions, dont Club Soly ou Big Brother Célébrités récemment.

À lire : Tournée « d’humoristes MRE » à travers le Maroc

Ce n’est donc pas un hasard que le spectacle du trio soit intitulé « Surtout Anas ». Sur scène, chacun des trois humoristes aura le même temps pour présenter son numéro de stand-up. Des sketchs communs sont aussi prévus. À chacune de ses interventions destinées au grand public, Anas donne de la visibilité aux projets du trio. Selon Oussama Fares, il «  utilise sa notoriété pour mettre en lumière » le groupe. Anas et Oussama ont créé un collectif plus large d’humoristes d’origine maghrébine ou haïtienne, de Longueuil ou de Rimouski.

«  Ce sont des gars comme nous, qui allaient tomber entre les craques du sofa, personne n’allait les calculer  », explique Anas. «  Ce sont d’autres gars drôles qu’on aime beaucoup. On partageait un amour pour le même art et on s’est retrouvés ensemble  », ajoute Oussama. «  Le mainstream n’est pas la finalité. Il y a des gens qui aiment passer à la télé. Pour nous, être une vedette est un effet secondaire d’être hyper drôle », confirme Charles Brunet. En clair, l’objectif du trio, c’est d’abord et avant tout de faire rire.

À lire : Coulisses Les humoristes “beurs” font rire la Belgique

Le trio tient à garder cette fraternité et cette solidarité. «  Le 20 $ qu’un de nous fait pour un show, on le dépense à la gang. La réussite de ton ami devient ta réussite », indique Charles, précisant que l’union est l’une des raisons du succès du groupe. Dans leurs spectacles, les trois humoristes abordent leurs « réalités ». «  On parle du hood, des différences de classes. Quand on a commencé, on vivait la réalité des rappeurs, on vient d’endroits où il y a des conflits  », détaille Oussama. Charles, caucasien de la Rive-Sud de Montréal, n’a pas grandi dans le même milieu que les deux Marocains, mais assure que leur rencontre lui a permis d’avoir « des valeurs qui m’ont fait grandir  ».

Sujets associés : Montréal - Spectacle - Tournée - Québec - MRE

Aller plus loin

Coulisses Les humoristes “beurs” font rire la Belgique

Le fameux humour belge – mais version “beur” – fait des ravages chez nos voisins du Plat pays. Jeunes, drôles et irrévérencieux, ils font mourir de rire toute la Belgique, même...

Abderraouf consacré meilleur humoriste marocain du 20è siècle en Belgique

L’humoriste marocain Abderrahim Tounsi alias "Abderraouf", a été consacré ce samedi meilleur humoriste marocain du 20è siècle, par la fondation des nuits de l’humour arabe à...

L’humoriste Mustapha El Atrassi se produit à Paris

L’humoriste marocain Mustapha El Atrassi se produit, tous les lundis depuis février dernier et jusqu’au 27 juin prochain au Théâtre « Le Trévise » de Paris, où il entraîne le...

Tournée « d’humoristes MRE » à travers le Maroc

Des humoristes marocains établis à l’étranger se produiront lors d’une tournée qui doit se dérouler du 1er au 23 août prochains à travers plusieurs villes du royaume et même...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.