Recherche

Trois Françaises meurent dans l’Atlas marocain

© Copyright : DR

11 octobre 2005 - 18h38 - Maroc

La randonnée a tourné au drame, vendredi. Trois femmes âgées d’une cinquantaine d’années sont mortes de froid alors qu’elles effectuaient un trekking dans le massif du Haut-Atlas, au Maroc. Les victimes, trois jeunes retraitées, résidaient dans la région lyonnaise.

Elles appartenaient à un groupe de quatorze Français partis de Marrakech le 13 septembre, pour effectuer l’ascension du Mont N’Koub, un sommet qui culmine à 4 068 mètres. Le groupe a été surpris vendredi après-midi par une violente tempête de neige alors qu’ils n’étaient qu’à 300 mètres du sommet.

Hypothermie
Les touristes ont d’abord tenté de se réfugier dans un abri avant d’entamer un retour vers la plaine dans des conditions périlleuses. C’est alors que le drame est survenu. Certains randonneurs sont tombés d’épuisement. Les guides marocains ont alors décidé de descendre dans la vallée pour chercher du secours, mais ils se trouvaient à deux heures de marche du premier village.

Des équipes de Ouarzazate ont été dépêchées samedi matin sur les lieux. Les onze rescapés ont été secourus par deux hélicoptères mais, entre-temps, les trois femmes avaient succombé « probablement mortes d’hypothermie », selon la gendarmerie royale marocaine.

Les quatre rescapés les plus atteints ont été redescendus dans la plaine en hélicoptère, avant d’être rapatriés en France. Les sept autres membres du groupe seront quant à eux rapatriés plus tard par la route.

Metro France

Mots clés: France , Faits divers , Accident , Météo Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact