Recherche

Tunisie : un candidat à la présidence soupçonné de blanchiment d’argent au Maroc

© Copyright : DR

11 juillet 2019 - 11h00 - Monde

Le journaliste et candidat à la présidence, Nabil El Karoui, a été interdit de quitter le territoire tunisien. Il est poursuivi sous les chefs d’inculpation de blanchiment d’argent et d’exploitation de sociétés au Maroc et dans trois autres pays.

Un rapport, élaboré par l’organisation "Je suis en éveil", et soumis à la justice, a permis de dévoiler les noms des sociétés appartenant à l’homme d’affaires dans quatre pays : le Maroc, le Luxembourg, l’Algérie et la Tunisie.

Le Parquet général a ordonné le gel des biens financiers de l’ex-Directeur de la chaîne de télévision, "Nessma", ainsi que ceux de son frère. Selon un communiqué du Pôle judiciaire, économique et financier, "le Parquet général auprès du Pôle judiciaire, économique et financier a décidé de poursuivre Nabil El Karoui et Ghazi El Karoui sous le chef d’inculpation de blanchiment d’argent, suite à l’enquête, supervisée par ce dernier".

Des commissions rogatoires ont été lancées auprès des quatre pays concernés, afin d’enquêter sur les activités des deux frères, ainsi que sur celles des sociétés qu’ils possèdent, dirigent ou gèrent, en dehors du territoire tunisien.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact