Après sa bourde sur le Maroc, Uber s’excuse et rectifie sa carte

23 juillet 2015 - 22h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La mobilisation des internautes marocains a payé. Le service de chauffeur privé Uber, qui vient de lancer sa plateforme au Maroc en commençant par Casablanca, a édité la carte du Maroc dans laquelle il intégrait le Sahara Occidental.

Interrogé par le HuffPost, la directrice générale d’Uber Maroc s’explique : « c’est la même application partout dans le monde ». Les plaintes des internautes marocains ont été remontées et des mises à jour des applications Android et Apple seront disponibles dans une dizaine de jours.

« Suite à la mobilisation de la team Maroc, Uber HQ valide la suppression du Sahara occ. : la modif sur l’App worldwide nécessitera 10 jours », écrit Uber Maroc sur son compte Twitter.

Casablanca est la première ville a être desservie par le nouveau service. L’équipe marocaine d’Uber se donne quelques mois avant d’étendre le service à d’autres villes marocaines. Pour l’instant, aucune réaction de la part des représentants des chauffeurs de taxis marocains. Gageons que si le service est une réussite, ils ne resteront pas les bras croisés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Sahara Marocain - Uber Maroc

Aller plus loin

Uber s’attaque à la ville de Rabat

Après Casablanca, Uber a décidé de s’attaquer à la ville de Rabat où le service vient d’être lancé et ce malgré la forte réprobation de la part des chauffeurs de taxis.

La chaîne BFM présente "le président du royaume du Maroc"

Une autre bourde dont devient assez coutumière la chaine d’informations française BFM TV.

Casablanca accueille le service de relation client d’Uber

Uber a choisi le Maroc pour son service de relation client. Et c’est à Casablanca que les 450 opérateurs vont traiter les appels en provenance de 25 pays.

La Wilaya ne veut pas d’Uber à Casablanca

Quelques jours à peine après son lancement, le service de transport privé Uber fait face au refus catégorique de la Wilaya de Casablanca qui vient de le déclarer tout simplement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...