Un Marocain jugé pour avoir tué sa fille qui avait une liaison amoureuse

30 septembre 2004 - 11h48 - France - Ecrit par :

Un Marocain est jugé jeudi et vendredi par la Cour d’assises de Haute-Corse, à Bastia, pour avoir tué en 2001 sa fille de 24 ans de dix coups de couteau dans un bureau de poste de Galeria parce qu’il ne supportait pas qu’elle échappe à son autorité et noue une relation avec un jeune homme du village.

Mohamed Loulichki, 51 ans, arrivé du Maroc en 1971 pour travailler comme ouvrier agricole en Corse, comparaît pour l’"assassinat" de sa fille Latifa, qu’il a avoué avoir tuée, en se rendant cinq minutes après le drame aux gendarmes de Galeria. Le 2 novembre 2001, devant plusieurs amis de Latifa et des clients horrifiés du bureau de poste, qui ont décrit une véritable "boucherie", le père avait poignardé à dix reprises sa fille avec un long couteau de cuisine, s’acharnant alors qu’elle était à terre, selon les déclarations des témoins aux enquêteurs. Selon les éléments recueillis par les enquêteurs, la jeune fille avait quitté une semaine plus tôt le domicile familial en pleine nuit, en pyjama et pieds nus. Elle avait assuré aux amis qui l’avaient recueillie, ainsi qu’à des collègues de travail, qu’elle était terrorisée par son père qui n’acceptait pas qu’elle entretienne une relation avec un homme et échappe à l’autorité familiale avant le mariage. Aux gendarmes, Mohamed Loulichki avouait d’emblée -avant de se rétracter deux mois plus tard quant à la préméditation de son acte- qu’il envisageait depuis plusieurs jours de tuer sa fille parce que, selon lui, elle menait une vie dissolue. Cette accusation a été infirmée par de nombreux témoignages dans le village au cours de l’enquête. Au moment du drame, la jeune femme venait retirer de l’argent à la Poste pour partir chercher du travail sur le continent avec son compagnon, afin d’échapper à la vindicte de M. Loulichki. Le jeune couple avait réservé ses billets.

France 3 - Afp

Sujets associés : France - Bastia - Procès - Homicide

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...