Verbalisé par la police, il s’immole par le feu

15 décembre 2022 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Un jeune homme a tenté de s’immoler par le feu, après un contrôle routier à Casablanca. Une enquête a été ouverte.

L’homme âgé de 25 ans a mis le feu à ses membres supérieurs alors qu’il se trouvait près d’un point de contrôle routier à Casablanca, à Ain Sebaâ-Hay Mohammedi, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

A lire : Tétouan : un professeur accusé d’agressions sexuelles en prison

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’intéressé a été arrêté et verbalisé par les policiers après avoir commis une infraction au Code de la route, liée au non-port du casque de protection lors de la conduite d’une moto à trois roues. Dans la foulée, le jeune homme a utilisé un liquide hautement inflammable « pour s’infliger des brûlures intentionnelles ».

Le jeune homme a été transporté vers un hôpital local puis placé sous surveillance médicale. Une information judiciaire a été ouverte sous le contrôle du parquet compétent, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Immolation par le feu

Aller plus loin

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune de 19 ans, a diffusé son immolationen direct sur Facebook.

Maroc : manifestations après le décès d’un jeune par immolation à Sidi Bennour

Yassine, un jeune marchand ambulant, s’est immolé par le feu le 28 juillet à Sidi Bennour et n’a pas survécu à ses blessures. Il protestait contre la confiscation de son étal...

Béni Mellal : un jeune de 22 ans meurt en s’immolant par le feu

Ouverture lundi matin par la police judiciaire de Béni Mellal d’une enquête sur les circonstances dans lesquelles un jeune de 22 ans est décédé en s’immolant par le feu.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.