Tétouan : un professeur accusé d’agressions sexuelles en prison

18 mars 2022 - 16h20 - Ecrit par : G.A

Accusé d’agressions sexuelles sur des élèves mineures, l’enseignant d’arabe au lycée Khadija pour filles de Tétouan a été arrêté puis placé en détention.

Suspecté d’avoir agressé sexuellement des élèves mineures, cet enseignant a été arrêté et placé en détention provisoire, selon le Collectif 490 qui avait porté à la connaissance des autorités ces faits d’agressions. Tout en se réjouissant du développement que connaît le dossier, le Collectif a annoncé dans un communiqué que les victimes « subissent des pressions pour les forcer à renoncer à leurs accusations contre l’agresseur ».

À lire : Tétouan : un enseignant accusé de harcèlement sexuel et de pédophilie

Après la dénonciation faite le mardi 8 mars 2022 par une première lycéenne, « de nombreux témoignages directs de victimes mineures » ont été enregistrés. « L’une de ses victimes, “M”, que nous accompagnons, a porté plainte aujourd’hui auprès du procureur général de Tétouan sur le fondement des articles 485 et 487 du Code pénal (agression sexuelle sur mineur par une personne ayant autorité sur lui), mais aussi 503-2 (exploitation sexuelle de mineurs) et 503-1 (harcèlement), explique le collectif, qui souligne suivre de très près ce dossier pour que justice soit rendue aux victimes.

À lire : Maroc : de nombreux élèves victimes de harcèlement sexuel

Contacté par Le360, le Collectif 490 avait souligné que les victimes auraient subi des attouchements de la part de leur agresseur. Certaines auraient même subi un chantage sur les notes attribuées par ce professeur. Les membres du collectif se réjouissent du fait que depuis l’éclatement de l’affaire « sexe contre bonnes notes » à Oujda, de plus en plus de victimes arrivent à briser le silence autour du chantage sexuel en milieu universitaire et scolaire.

Tags : Harcèlement sexuel - Chantage - Arrestation - Prison

Aller plus loin

Maroc : de nombreux élèves victimes de harcèlement sexuel

Au Maroc, de nombreux enfants et adolescents sont victimes de harcèlement sexuel, que ce soit de la part de leurs camarades ou des encadreurs. Les chiffres révélés par le conseil...

Tétouan : un enseignant accusé de harcèlement sexuel et de pédophilie

Encore un enseignant épinglé pour harcèlement sexuel sur des élèves mineures au lycée Khadija de Tétouan. Ce sont certaines des nombreuses plaintes que reçoit depuis quelques mois,...

L’affaire « Sexe contre bonnes notes » emporte le doyen de la Faculté de droit de Settat

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, vient de démettre de ses fonctions le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat. La décision fait...

Affaire « sexe contre bonnes notes » : des témoignages surprises à la dernière audience

Le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à l’Université de Settat a été marquée par des...

Nous vous recommandons

Maroc : plus de 70 milliards DH d’exportations automobiles

À fin novembre dernier, les exportations marocaines dans l’industrie automobile ont généré un chiffre d’affaires de 75,08 milliards de dirhams, en augmentation de 12,8 % par rapport à la même période de...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son approvisionnement.

Casablanca : fermeture du bureau de médiation offrant du travail en Israël

Le bureau de médiation censé trouver des opportunités d’emploi aux jeunes marocains en Israël, n’est plus fonctionnel. Quelques jours après son ouverture, il a été fermé par les autorités locales.

Des équipementiers automobiles quittent l’Ukraine et s’installent au Maroc

En raison de la guerre en Ukraine, plusieurs équipementiers automobiles déménagent leurs activités à l’étranger, notamment vers le Maroc.

Hospitalisée, l’actrice Rachida El Harrak est dans un état « critique »

Des proches de l’artiste Rachida El Harrak ont annoncé mercredi matin que son état de santé s’est détérioré et qu’elle se trouve dans un état « critique », depuis une semaine dans une clinique de Rabat.

Refus de visa à une Marocaine : l’ambassade de France au Maroc interpellée

L’ambassade de France au Maroc a récemment refusé d’accorder un visa familial à une Marocaine. Ce refus a poussé l’ex-ministre française de l’Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot à interpeller la représentation...

Hiba Abouk, enceinte, affiche son ventre rond

Plus aucun doute, le latéral droit marocain qui évolue au PSG attend un heureux événement. Hiba Abouk, la femme d’Achraf Hakimi est enceinte. À la Fashion Week parisienne, l’actrice hispano-tunisienne a affiché un ventre bien rond, preuve indiscutable que la...

Recherché par Interpol, un Français arrêté à Casablanca

Les services de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté Noureddine B., un baron de drogue français d’origine algérienne sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises. Il sera bientôt extradé vers la...

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes...

Les régions d’origine des Marocains de Daech dévoilées

Au total 2 577 combattants au nombre desquelles 1659 Marocains ont été recensés dans les zones de conflits en Irak et en Syrie. Ils avaient quitté le Maroc pour rejoindre différents groupes terroristes actifs dans la région. C’est ce que révèle un rapport...