Tanger : un an de prison ferme pour le professeur harceleur

13 février 2022 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Poursuivi pour « harcèlement et chantage sexuels », un professeur de l’École supérieure Roi Fahd de traduction de Tanger vient d’être condamné à une peine d’un an de prison ferme par le tribunal de première instance de Tanger.

Le professeur doit payer un dédommagement de 50 000 dirhams et une amende de 5 000 dirhams pour avoir été reconnu coupable de harcèlement et d’agressions sexuelles sur des étudiantes.

À lire : Tanger : un professeur suspendu pour harcèlement sexuel

En quelques mois, le milieu éducatif marocain a été secoué par de nombreuses affaires de chantages, de harcèlement et d’agressions sexuels subis par des étudiantes de la part de leurs professeurs. Fort heureusement, des victimes ont brisé le silence afin d’obtenir justice.

À lire : Sexe contre bonnes notes à l’ENCG Oujda : les sanctions tombent

En vigueur depuis 2018 au Maroc, la loi contre le harcèlement sexuel punit les actes avérés de harcèlement sexuel dans les lieux publics, professionnels et universitaires, même si les associations de défense des droits des femmes estiment que le texte a besoin d’être renforcé pour que les sanctions prévues soient à la taille du discrédit porté à l’émancipation de la femme marocaine.

Sujets associés : Tanger - Procès - Harcèlement sexuel - Prison

Aller plus loin

Maroc : le CNDH appelle les victimes de harcèlement sexuel à briser le silence

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) appelle à dénoncer tout chantage, harcèlement sexuel et abus de pouvoir à l’école. La présidente du Conseil a fait part de son...

Harcèlement et chantages sexuels : Transparency Maroc condamne

Après le CNDH, c’est au tour de Transparency Maroc de réagir face à la montée des dénonciations de harcèlement et chantage sexuels, venant de plusieurs étudiantes inscrites dans...

Casablanca : des professeures victimes de harcèlement sexuel

Les professeures de l’École supérieure de technologie (EST) de Casablanca se disent victimes de harcèlement sexuel et de violences verbales de la part d’un de leurs collègues....

ENCG Oujda : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel suspendu

Le professeur accusé de harcèlement et chantage sexuel par plusieurs étudiantes de l’ENCG Oujda a été finalement suspendu.

Ces articles devraient vous intéresser :