Maroc : de nombreux élèves victimes de harcèlement sexuel

7 décembre 2021 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Au Maroc, de nombreux enfants et adolescents sont victimes de harcèlement sexuel, que ce soit de la part de leurs camarades ou des encadreurs. Les chiffres révélés par le conseil de l’Éducation sont alarmants.

Dans son étude réalisée en 2019 et dénommée « Programme national d’évaluation des acquis (PNEA) des élèves de la 6ᵉ année primaire et 3ᵉ année secondaire collégiale », le conseil a évalué les acquis, intégrant les contextes familiaux et socioéconomiques des élèves, les pratiques pédagogiques des enseignants, le mode de gestion des directeurs des établissements et le climat scolaire ainsi que leur effet sur la performance des élèves.

L’enquête réalisée sur un échantillon de plus de 36 000 élèves du primaire et du secondaire a révélé que si 9 % des élèves du primaire et 17 % du secondaire collégiale affirment être victimes de harcèlement sexuel de la part de leurs camarades, 8 % et 13 % d’entre eux respectivement déclarent être harcelés sexuellement par leurs enseignants contre 7 % et 11 % par le personnel administratif.

Pour le conseil, « le harcèlement sexuel d’un enfant porte atteinte à la dignité de la victime qui se sent humiliée et chosifiée, ce qui de nature conduit à le traumatiser, perturber et compromettre son développement cognitif, psychique et social ».

A lire : Cinq professeurs poursuivis pour harcèlement sexuel à Settat

Et d’ajouter que « le phénomène prend plus d’ampleur au collège qu’au primaire. Il atteste d’une déviance par rapport à la norme et constitue un acte condamnable à l’extrême lorsqu’il se produit dans une institution d’éducation et touche les enfants ».

S’agissant de l’impact de ce fléau sur le rendement des élèves en 6ᵉ primaire, le rapport a indiqué que la moyenne des élèves exposés au harcèlement sexuel avoisine 13 à 19 points, selon les matières, alors que celle des moins exposés avoisinent (250). Même constat au secondaire collégial.

Sujets associés : Education - Etude - Harcèlement sexuel - Conseil supérieur de l’enseignement

Aller plus loin

Harcèlement sexuel : Amina Bouayach félicite les étudiantes ayant brisé le silence

Ces derniers mois, certaines universités marocaines ont été éclaboussées par des affaires de harcèlement et de chantages sexuels ayant conduit à la suspension pour certains et à...

Maroc : le CNDH appelle les victimes de harcèlement sexuel à briser le silence

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) appelle à dénoncer tout chantage, harcèlement sexuel et abus de pouvoir à l’école. La présidente du Conseil a fait part de son...

Harcèlement et violence : une enseignante accuse un policier, la DGSN dément

La publication d’une enseignante contractuelle fait, depuis vendredi soir, polémique sur les réseaux sociaux. Elle accuse dans son texte un policier de la sûreté nationale de...

Schaerbeek : le jeu de foulard a failli coûter la vie à Rayan

Grosse frayeur en début de semaine à Schaerbeek pour les parents de Rayan, un enfant de 7 ans, qui s’est retrouvé en danger en voulant sauver un de ses camarades des brimades et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ihssane Hadir remporte le concours de lecture arabe du Maroc

Les rideaux sont tombés sur la 6ᵉ édition de l’Arab Reading Challenge au Maroc, avec le sacre d’Ihssane Hadir. Elle battu plus d’un million d’élèves marocains qui ont participé à ce concours national.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...