Un professeur d’éducation islamique arrêté pour harcèlement sexuel à Berkane

4 novembre 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un professeur d’éducation islamique au Lycée Abou Lkheir de Berkane a été arrêté mardi, pour avoir envoyé des contenus pornographiques à ses élèves.

L’enseignant d’éducation islamique, âgé de 40 ans, est accusé de harcèlement et de tentative d’abus sexuels sur ses élèves. L’affaire a éclaté après que les familles de quatre élèves ont porté plainte contre l’enseignant auprès de la direction provinciale de l’Éducation nationale dans la ville de Berkane, fait savoir le quotidien Al Akhbar. Dans leurs plaintes, les familles ont révélé que le mis en cause envoyait régulièrement des vidéos et contenus pornographique sur les téléphones portables de leurs filles.

À lire : La société marocaine est responsable de l’ampleur que prend le harcèlement sexuel (vidéo)

Sur la base de ces déclarations, une enquête administrative a été ouverte. Après avoir recueilli les témoignages des élèves qui ont confirmé avoir reçu des contenus pornographiques de la part de l’enseignant, alors qu’il avait enregistré leurs numéros de téléphone pour soi-disant leur apporter un soutien scolaire à distance, ce dernier a été immédiatement suspendu de ses fonctions.

Au terme de l’enquête menée par les éléments de la police judiciaire de Berkane sur instructions du procureur général du roi près la Cour d’appel d’Oujda, l’enseignant a été placé en garde à vue. Son procès pourrait démarrer dans les prochains jours.

Sujets associés : Berkane - Harcèlement sexuel - Enfant - Arrestation

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le ministère de l’Education dément l’organisation d’un concours

Depuis quelques jours, un communiqué attribué au ministère de l’Éducation nationale circule sur l’organisation d’un concours de recrutement de 11 205 adjoints administratifs au...

Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour...

Mulhouse : marche blanche en hommage à Dinah, victime de harcèlement scolaire

Plus d’un millier de personnes ont participé dimanche 24 octobre 2021 à une marche blanche en mémoire de Dinah, une Marocaine de 14 ans, retrouvée pendue dans sa chambre à...

Harcèlement sexuel : Amina Bouayach félicite les étudiantes ayant brisé le silence

Ces derniers mois, certaines universités marocaines ont été éclaboussées par des affaires de harcèlement et de chantages sexuels ayant conduit à la suspension pour certains et à des...

Nous vous recommandons

Berkane

Maroc : on en sait un peu plus sur le chef terroriste présumé interpellé à Berkane

Des révélations ont été faites sur l’individu de 37 ans, partisan de l’organisation Daech, actif dans la ville de Berkane, arrêté vendredi 6 mai, par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) pour son implication présumée dans la préparation d’un...

Deux élus marocains s’exilent aux Pays-Bas

Deux conseillers de la commune de Berkane, en visite de travail aux Pays-Bas, ont décidé de ne plus revenir au Maroc.

Un jeune Marocain disparaît à Paris : sa maman lance un cri de détresse (vidéo)

La mère d’un jeune Marocain, disparu depuis deux semaines dans des conditions mystérieuses à Paris, s’accroche à l’espoir de revoir son fils vivant. Un cri de détresse a été lancé sur les réseaux sociaux.

Plusieurs « raqi » accusés de viol au Maroc

La justice marocaine est régulièrement saisie des cas de viol commis par des « raqi » sur leurs clientes. Plusieurs de ces charlatans se sont retrouvés en prison après que leurs victimes ont porté plainte. Voici le rappel de l’affaire du charlatan de...

Les États-Unis aident le Maroc à arrêter un chef terroriste présumé

Les éléments de la Force Spéciale de la Direction générale de l’agence de sécurité surveillance du territoire (DGST), en coordination et sous la supervision, sur le terrain, des officiers de la police judiciaire du Bureau Central d’Investigations Judiciaires...

Harcèlement sexuel

Imouzzer Kandar : un élu local arrêté pour harcèlement sexuel sur mineures

Accusé d’avoir agressé sexuellement des élèves mineures dans un lycée où il exerçait en tant que surveillant général, un élu local a été interpellé et placé en garde à vue à Imouzzer Kandar (région de Fès). Une enquête a été...

ENCG Oujda : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel suspendu

Le professeur accusé de harcèlement et chantage sexuel par plusieurs étudiantes de l’ENCG Oujda a été finalement suspendu.

Le vol d’un cadeau du roi Mohammed VI derrière le rappel de David Govrin ?

La mission du chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat, David Govrin, fait l’objet d’une enquête portant sur des irrégularités graves, dont la disparition d’un cadeau offert par le roi Mohammed VI.

Tétouan : un chauffeur de taxi en prison pour avoir harcelé une cliente

Le tribunal de première instance de Tétouan a condamné un chauffeur de taxi à deux mois de prison et à une amende de 2 000 DH pour avoir harcelé sexuellement une cliente à l’intérieur de son véhicule.

Sexe contre bonnes notes : le ministre de l’enseignement supérieur prend ses responsabilités

Après l’éclatement d’une nouvelle affaire de « sexe contre bonnes notes », le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, a pris plusieurs dispositions. Une commission d’enquête a été diligentée ce mercredi 29 décembre à l’École nationale de...

Enfant

Coronavirus au Maroc : qu’en est-il des enfants ?

Les cas d’enfants testés positifs au coronavirus au Maroc s’élèvent à 625, représentant près de 9,4 % de l’ensemble des contaminations. A ce jour, 315 enfants ont été déclarés guéris du covid-19, contre un seul décès dû à l’insuffisance...

Morad, rapatrié au Maroc, mais toujours décidé à retourner à Ceuta

Le jeune Morad, 16 ans, fait partie du groupe de 15 mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés dimanche au Maroc. Mais il reste déterminé à retourner en Espagne dès que possible pour se construire un meilleur...

Maroc : une clinique paye cher une erreur médicale

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné une clinique privée à verser 1 million de dirhams aux parents d’un enfant très lourdement handicapé à la suite d’une erreur médicale.

Retour des mineurs au Maroc : la justice convoque la déléguée de Ceuta

Le parquet de Ceuta a cité Salvadora Mateos, la déléguée du gouvernement à Ceuta, à comparaître dans l’affaire relative au retour de plus de 50 migrants mineurs au Maroc en août dernier.

Un enfant de 12 ans se donne la mort par pendaison à Taounate

Une affaire de suicide a créé l’émoi mercredi dernier, à Douar Lebabra dans la province de Taounate. Un jeune garçon âgé de 12 ans s’est donné la mort, par pendaison.

Arrestation

Des militaires marocains condamnés pour désobéissance

Seize militaires marocains en poste à la frontière avec l’Algérie, près de la ville d’Oujda, ont été arrêtés pour trafic d’êtres humains.

Espagne : ils prétendent une attaque d’orque pour faire passer du haschich marocain

La police espagnole a démantelé un réseau de trafic de haschich depuis le Maroc vers le Portugal, actif depuis cinq ans. En tout, deux personnes ont été arrêtées et 172 kilos de haschich saisis.

Oulad Teima : deux individus arrêtés pour ivresse et menace de mort

Deux individus ans ont été interpellés à Oulad Teima pour leur implication présumée dans une affaire d’ivresse publique manifeste, de conduite en état d’ébriété et de menace à l’aide d’un fusil de chasse.

Maroc : on en sait un peu plus sur la cellule terroriste démantelée ce vendredi

Les éléments du Bureau central d’Investigations judiciaires (BCIJ) affirment que la cellule terroriste démantelée tôt ce vendredi matin «  a atteint une étape avancée de préparation de ses projets terroristes ...

Tanger : l’auteur de la profanation de la stèle d’Abderrahmane Youssoufi arrêté

Les éléments de la préfecture de police de Tanger ont réussi à interpeller l’auteur de la profanation de la stèle érigée en hommage à feu Abderrahmane Youssoufi. Il s’agit d’une femme mentalement instable.