Recherche

Victime de railleries sur WhatsApp, elle porte plainte et est sanctionnée

© Copyright : DR

15 juillet 2020 - 20h00 - Société

Une femme Caïd, cheffe du 18ème district d’Oujda a été suspendue de ses fonctions par le ministre de l’Intérieur. Elle aurait violé les procédures administratives et aurait refusé de renoncer à la plainte portée contre ses collègues.

L’agent d’autorité n’est pas à sa première tentative. Elle avait suscité l’ire des internautes, lorsqu’elle intima l’ordre à un vieil homme en plein confinement de baisser le volume de son haut-parleur qui diffusait le coran au motif qu’il importunait ses voisins.

La Wilaya de l’Oriental, après avoir suspendu la responsable de ses fonctions a confié provisoirement le commandement du district à un autre Caïd, en attendant la nomination d’un nouveau responsable.

Par ailleurs, la désormais-ex cheffe du 18ᵉ district d’Oujda a porté plainte contre ses collègues qu’elle accuse de railleries à son égard sur WhatsApp. 

Mots clés: Religion , Islam , Oujda

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact