Recherche

Maroc : les autorités démentent le viol d’une touriste américaine

© Copyright : DR

27 juillet 2018 - 16h50 - Société

Les autorités marocaines viennent de démentir catégoriquement le viol d’une touriste américaine dans un hôtel à Merzouga et parlent d’une relation sexuelle consentie.

Plusieurs supports de presse avaient évoqué le viol par un inconnu « d’une touriste américaine dans les toilettes d’un hôtel à Merzouga », mais il n’en est rien selon les autorités. Après les vérifications effectuées, il s’est avéré qu’il s’agit d’une ressortissante américaine du nom de M.Z.F, qui a eu effectivement un rapport sexuel consenti avec le dénommé M.A.E.C, employé au bivouac « Salama », à Merzouga, affirme-t-on.

La ressortissante américaine, craignant d’être contaminée par une maladie sexuellement transmissible (MST), s’est rendue par elle-même à l’hôpital pour y subir un examen médical. Le médecin traitant n’a remarqué aucune trace de violence, est-il encore indiqué.

Elle a refusé d’être auditionnée par la police judiciaire de Fès tandis que le présumé agresseur a été entendu par la Gendarmerie Royale de Merzouga et confirmé le caractère consenti du rapport, fait-on savoir.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact