Recherche

Voici les six Marocains les plus influents selon Jeune Afrique

© Copyright : DR

29 juillet 2020 - 19h30 - Société

L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique a désigné les 100 personnalités les plus influentes du continent pour le compte de l’année 2020. Parmi ces hommes et femmes issus des milieux de la santé, des affaires, de la politique, de la culture, du sport, et qui témoignent d’une Afrique dynamique de par leurs œuvres, figurent six Marocains.

Parmi les six personnalités marocaines classées dans ce Top 100 figurent quatre hommes et deux femmes. Ils ont pour noms, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique, qui se trouve dans le top 10, le président-directeur général du groupe OCP, Mostafa Terrab (top 20), le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, (top 30) et Mohamed El Kettani, homme d’affaires et président-directeur général d’Attijariwafa bank (91ᵉ rang). Quant aux deux femmes, il s’agit, de la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fetah (69ᵉ rang) et l’entrepreneure, fondatrice de la foire d’art contemporain africain 1-54, qui se tient chaque année à Londres, New York et Marrakech, Touria El Glaoui (83ᵉ rang).

Comparativement à l’année dernière où l’on pouvait compter neuf personnalités influentes marocaines dans ce Top 100 africain, le royaume affiche cette fois-ci une performance appréciable, surtout que le magazine met en vedette, «  quatre ministres, des hommes d’affaires et technocrates et pas forcément des politiciens, une artiste et des gestionnaires  », fait observer le magazine. Le média relève que les «  six représentants ont plutôt la tendance des affaires, de la gestion d’entreprise, de l’art et des finances  », précisant que Moulay Hafid Elalamy, Mustapha Terrab, Aziz Akhannouch et Touria El Glaoui figuraient déjà dans ce Top 100 l’année dernière.

Ces six Marocains doivent leurs places dans ce classement, grâce à leur qualité de gestionnaires à l’image de Moulay Hafid Elalamy qui, face à la crise du coronavirus, « s’est montré rassurant et pragmatique et a exposé solutions et opportunités », indique Jeune Afrique qui souligne que « L’influence de Mostafa Terrab demeure », vantant ainsi les vertus de « ce poids lourd de la scène économico-politique du Royaume ». Quant à Aziz Akhanouch qui est « à l’origine de l’initiative pour l’Adaptation de l’agriculture africaine (AAA), lancée en amont de la COP22 », le magazine lui entrevoit de meilleurs lendemains, notamment en tant que chef de gouvernement. Nadia Fetah qui apparaît comme l’une des grandes surprises dans ce classement, aura réussi à montrer de grandes qualités pour tenter de sortir le secteur du tourisme marocain de la léthargie dans laquelle il se trouve du fait de la crise sanitaire.

La première place de ce Top 100 des personnalités africaines les plus influentes est allée à Tedros Adhanom Ghebreysus, docteur en biologie et ancien ministre éthiopien de la Santé. En enlevant cette place, l’actuel directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est sans doute ainsi honoré pour son plein investissement dans la gestion de la crise sanitaire actuelle due à la pandémie du Covid-19. À noter que dans le domaine sportif, figurent trois grands footballeurs : le Sénégalais Sadio Mané (13ᵉ rang), l’Egyptien Mohamed Salah (17ᵉ rang) et l’Algérien Djamel Belmadi (92ᵉ rang).

Mots clés: Distinction , Jeune Afrique , Moulay Hafid Elalamy , Aziz Akhannouch , Nadia Fettah Alaoui , Mohamed El Kettani

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact