WhatsApp alerte ses utilisateurs

31 octobre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le service de messagerie WhatsApp va cesser de fonctionner sur certains smartphones à partir de demain, lundi 1ᵉʳ novembre.

Lancée en 2011, l’application de messagerie WhatsApp, propriété de Facebook depuis 2014, avait annoncé au mois de février 2020 avoir franchi la barre des 2 milliards d’utilisateurs dans le monde. Fidèle à sa tradition, l’entreprise veut mettre de côté de nouveaux appareils, jugés dépassés.

À lire : Les Marocains, fans de WhatsApp et Facebook

À compter de lundi 1ᵉʳ novembre, l’application ne va plus fonctionner correctement sur les iPhone et Android datant d’il y a plus de cinq ans, et utilisant d’anciennes mises à jour de leur système d’exploitation. En d’autres termes, les utilisateurs de smartphones équipés de versions antérieures à Android 4.1 et iOS 10 ne pourront plus avoir accès aux mises à jour de WhatsApp. En tout, une cinquantaine de smartphones sont concernés par ce changement à venir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : WhatsApp

Aller plus loin

Les Marocains préfèrent s’informer sur Facebook

Les réseaux sociaux sont devenus la principale source d’information des jeunes marocains, indique une étude dont les résultats ont été révélés l’agence internationale de conseil...

Maroc : les autorités alertent sur une faille de Powerpoint

L’administration de la défense nationale a alerté sur une faille de sécurité concernant un malware distribué via Powerpoint.

Plus de 70 % des enseignants marocains utilisent WhatsApp

Le système de messagerie WhatsApp est utilisé par 70,4 % des enseignants marocains, indique le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique...

Whatsapp piraté, les Marocains touchés

Un hackeur a mis en vente, le 16 novembre 2022, une base de données de 487 millions de numéros de téléphone appartenant à des utilisateurs marocains et d’autres nationalités de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.