Les Marocains, fans de WhatsApp et Facebook

7 octobre 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Environ 28 millions de Marocains, soit 75 % de la population, ont accès à Internet et près de 22 millions utilisent les réseaux sociaux, selon une récente étude.

Dans son dernier rapport sur l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux dans le monde, Datareportal informe que le nombre d’internautes dans le monde a dépassé les cinq milliards d’utilisateurs. Le Maroc compte près de 28 millions de personnes ayant accès à Internet, soit près de 75 % de la population et 2,3 millions de plus que l’année dernière.

À lire : Explosion de la consommation de l’internet pendant le confinement (155% en 2020)

En ce qui concerne les réseaux sociaux, 60 % de la population marocaine, majoritairement des jeunes, sont actifs sur ces plateformes, ce qui représente une augmentation de 10 % par rapport à l’année dernière. Mieux, avec les mesures restrictives liées à la crise sanitaire, le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux au Maroc est passé à 22,2 millions, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2020.

À lire : Près de 90 % de Marocains accèdent à Internet via un appareil mobile

L’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux s’est accentuée avec l’avènement des smartphones, note aussi le rapport, précisant qu’au Maroc, 98,1 % de la population âgée de 16 à 64 ans possède un smartphone, contre 28 % environ pour ceux qui ont un ordinateur et un peu moins de 13 % pour ceux qui ont des tablettes. Plus de 92 % utilisent le smartphone pour se connecter aux réseaux sociaux, souligne le document qui relève aussi que 32,2 % de la population utilisent le mobile pour effectuer des achats en ligne.

À lire : Internet : plus de 31 millions d’abonnés au Maroc

WhatsApp figure en tête des réseaux sociaux préférés des Marocains. Selon les données publiées par le rapport, 7 Marocains sur 10 ont téléchargé l’application de messagerie, soit 73,7 % de la population. Elle est suivie de Facebook (70 %), YouTube (66 %), Instagram (51,6 %), TikTok (37 %), Snapchat (26 %) et Twitter (22 %).

Sujets associés : Internet - Facebook - Twitter (X) - Youtube - Instragram - WhatsApp - Snapchat

Aller plus loin

YouTube, leader des réseaux sociaux au Maroc

YouTube est le leader des réseaux sociaux au Maroc, où le taux de pénétration d’Internet a atteint 84,1 % de la population totale au début de 2022. C’est ce qu’indiquent les...

Les Marocains préfèrent s’informer sur Facebook

Les réseaux sociaux sont devenus la principale source d’information des jeunes marocains, indique une étude dont les résultats ont été révélés l’agence internationale de conseil...

Quels sont les émojis préférés des Marocains ?

Le géant américain Meta a dévoilé quelques informations sur la façon dont les Marocains utilisent les émojis sur les deux plateformes Facebook et Instagram. La tristesse, le...

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il...

Ces articles devraient vous intéresser :

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

Sur son compte Instagram, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a mis sa querelle avec l’animateur vedette de Hit Radio, Momo Bousfiha sur la place publique.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Latifa Raafat en fuite ? elle répond

La chanteuse marocaine Latifa Raafat a mis fin à la polémique sur sa fuite présumée du Maroc en raison de son implication dans l’affaire « Escobar du désert » dans laquelle son ex-mari, Ahmed Benbrahim, est le principal accusé.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....