Recherche

La colère du président algérien à l’origine du limogeage du Marocain Abdelhak El Mansour

© Copyright : DR

14 mai 2021 - 18h00 - Monde - Par: S.A

Le Marocain Abdelhak El Mansour, directeur d’Amana Assurance (ex-SAPS) a été démis de ses fonctions. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait donné des instructions après avoir reçu un rapport indiquant que des sociétés d’assurance avaient signé des contrats avec des entreprises marocaines.

Les instructions du président algérien concernant le Maroc, suivies à la lettre ? Les membres du conseil d’administration ont procédé à la révocation d’Abdelhak El Mansour, directeur d’Amana Assurance (ex-SAPS), une société spécialisée en assurance de personnes (complémentaire) créée en 2011, rapporte Le Soir d’Algérie. Abdi Mohand-Outabet, adjoint du Marocain occupe désormais le poste. Filiale du partenaire français Macif dans le cadre de la règle 49/51, Amana Assurance a comme actionnaires la Société nationale d’assurance (SAA), la BDL et la BADR.

Le limogeage du Marocain fait suite aux instructions données par le président algérien Abdelmadjid Tebboune à l’opérateur téléphonique Djezzy, à la CAAR et à la SAA. Il leur avait demandé avec instance de résilier les contrats signés avec des entreprises de pays «  hostiles  » à l’Algérie dont le Maroc. Selon l’une des clauses du contrat, Djezzy mettra à la disposition de ces entreprises des informations sensibles à même de porter atteinte à l’intérêt national et à la sécurité du pays voisin.

Mots clés: Algérie , Abdelmadjid Tebboune
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact