Le Maroc accusé d’être derrière le hirak algérien

13 avril 2021 - 10h40 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Algérie accuse le Maroc d’être la main invisible derrière le hirak qui ne décolère pas. En dépit de la situation sanitaire, la marche hebdomadaire a eu lieu vendredi dernier. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune hausse le ton.

La question était au menu d’une réunion du Conseil suprême de sécurité algérien qu’a présidé Abdelmadjid Tebboune. Le président algérien a dénoncé des « actions incitatives » et des « déviations dangereuses », avant de qualifier une partie du mouvement de «  séparatiste  ». Selon lui, ce sont « des cercles séparatistes et des mouvements illégaux proches du terrorisme, qui manipulent les manifestations hebdomadaires ». Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion, il a annoncé que l’État serait « intransigeant face à ces divergences ».

Pour les responsables algériens, les manifestations constituent une menace pour leur pays. Selon eux, c’est le Maroc qui alimente ou dirige le mouvement de protestation, rapporte. Une déclaration qui a réconforté le Polisario. Sur la toile, des comptes soutenant le mouvement indépendantiste ont décrit le Hirak comme une « organisation pour (existant) attaquer l’Algérie » et qui fait partie d’un complot du palais royal du Maroc.

Sujets associés : Algérie - Polisario - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière l’attaque d’un convoi au Mali

Un responsable algérien affirme que le Maroc est responsable de l’attaque armée contre le convoi algérien dans la ville de Gao, au Nord du Mali.

Un diplomate algérien accuse le Maroc de créer « une situation fragile »

L’ambassadeur d’Algérie à Yaoundé a affirmé que le Maroc ne cesse de «  piétiner  » les « engagements en créant une situation fragile de ni guerre ni paix » au Sahara. Il...

Le Maroc accuse l’Algérie d’avoir voulu saboter ses efforts pour la légalisation du cannabis

Chakib Al khayari, co-fondateur du collectif pour l’usage thérapeutique et industriel du Kif affirme que l’Algérie a voulu saboter les efforts du Maroc pour la légalisation du...

L’Algérie accuse le Maroc de « guerre en sourdine »

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir détruire son économie en inondant le marché national de fausse monnaie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.