L’ancien Premier ministre Abderrahmane El Youssoufi inhumé à Casablanca

30 mai 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’ancien Premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi, a été inhumé vendredi, au cimetière Chouhada de Casablanca, après la prière d’Ad-Dohr, en présence d’un nombre restreint de ses proches.

Abderrahmane El Youssoufi est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, à Casablanca, à l’âge de 96 ans, après avoir été hospitalisé, dimanche dernier, à la clinique Cheikh Khalifah de la métropole. Il y avait été admis en réanimation, suite à un malaise. Au nombre des personnalités ayant conduit l’ancien premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) à sa dernière demeure, on compte le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et l’actuel chef du parti de la Rose, Driss Lachgar, rapporte Hespress.

Né à Tanger le 8 mars 1924, il n’était encore qu’un élève interne au Lycée Moulay Youssef de Rabat, lorsqu’il a rejoint "les rangs du mouvement national". Membre du secrétariat général de l’Union nationale des forces populaires, devenu en 1975 "l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le défunt a également été rédacteur en chef de l’organe "Attahrir" entre 1959 et 1965.

Sa carrière prend un autre tournant en février 1998, lorsque feu Hassan II le chargea de "former le gouvernement d’alternance qu’il présentera le 14 mars". Après la disparition de Hassan II, "Mohammed VI le maintient à la tête du gouvernement en lui rendant un vibrant Hommage". Il occupera ce poste jusqu’au 9 octobre 2002, après les élections législatives, rappelle la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aberrahmane El Youssoufi - Décès

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.