Accord de collaboration entre l’ONDA et l’aéroport de Rotterdam

18 août 2005 - 15h05 - Economie - Ecrit par :

L’Office national des Aéroports (ONDA) et l’Aéroport international de Rotterdam (Pays-Bas) ont signé, mardi à Casablanca, un accord de collaboration dans le domaine de l’industrie aéronautique, à l’occasion de la commémoration des 400 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et les Pays-Bas.

Cet accord, signé par Abdelhanine Benallou, Directeur général de l’ONDA et Ronald Wondolleck, président de l’Aéroport international de Rotterdam, vise à promouvoir l’échange du savoir-faire et des expériences en matière d’industrie aéronautique, particulièrement la sûreté et la fiabilité dans l’exploitation aéroportuaire, indique un communiqué de l’Office. L’accord de collaboration sera valable jusqu’au 1er juillet 2010 et pourra, le cas échéant, être reconduit pour une durée de 5 ans. Il porte sur l’échange entre les deux parties des membres du personnel opérationnel et administratif, afin qu’ils puissent s’imprégner de près des procédures et méthodes de travail respectives à chaque organisme. L’ONDA et l’aéroport international de Rotterdam ont également convenu de la nécessité de se conformer aux lois et réglementations en vigueur, notamment celles qui exigent des aéroports d’investir dans la mise en place du savoir-faire, des procédures et des équipements afin de garantir la sûreté et la fiabilité des services aéroportuaires. L’accord fait suite à un projet réussi mis en place entre les deux parties, et portant sur le recrutement et l’offre de stages à l’aéroport de Rotterdam, destiné prioritairement aux jeunes d’origine marocaine, rappelle-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des aéroports (ONDA) - Rotterdam - Aéronautique

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Maroc : Les aéroports enregistrent un nombre record de passagers en 2023

L’Office National des Aéroports (ONDA) annonce un record sans précédent pour le premier semestre de 2023.Voyons les chiffres en détail.

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.

Le Maroc, un leader potentiel de l’industrie aéronautique, selon Forbes

Le secteur aéronautique marocain est en plein essor. Le royaume dispose d’importants atouts pour devenir une destination de choix pour les investisseurs dans ce domaine.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.