Aéronautique

Satellites : le Maroc délaisse la France au profit d’Israël

Le Maroc aurait confié son programme de lancement de deux nouveaux satellites au constructeur israélien Israel Aerospace Industries (IAI), au détriment du consortium formé par Airbus et Thales Alenia Space, qui avaient conduit les programmes de ses deux précédents satellites, Mohammed VI A et B, lancés respectivement en 2017 et 2018.