Témoignage émouvant d’une adolescente marocaine victime de viols (vidéo)

28 février 2021 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Imane, une adolescente de 13 ans résidant à Fès a ému la toile en racontant dans une vidéo les viols dont elle a été victime et la torture qu’elle a subie. Ses bourreaux seraient sa grand-mère, son oncle et un de ses voisins.

Dans cette vidéo virale, l’adolescente raconte qu’elle vivait heureuse dans une maison avec ses parents ainsi que sa grand-mère paternelle et son oncle. Mais sa vie a basculé le jour où sa mère, infirmière de profession, a perdu la vue. Imane accuse sa grand-mère paternelle d’avoir fait boire sa mère des tisanes, lesquelles ont causé des dégâts irréparables sur sa mémoire.

Après l’incident, la grand-mère a gardé sa mère souffrant de troubles mentaux dans une cave, a affirmé Imane. C’est le début des souffrances de l’adolescente qui est désormais livrée à elle-même. La grand-mère aurait autorisé son plus jeune fils, l’oncle d’Imane à abuser d’elle sexuellement. « Il me maltraitait tout le temps, et un jour il m’a défloré, le sang coulait partout », a déclaré la victime.

Sa grand-mère s’est mise à la menacer. « Elle m’a dit qu’elle allait couper ma langue si je le disais à quelqu’un », raconte Imane, en pleurs. Sa grand-mère l’aurait frappée à plusieurs reprises avec un bâton. L’adolescente ignore le sort qui a été réservé à sa mère. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je ne sais pas si elle l’a tuée », a-t-elle dit.

Le second viol dont Imane aurait été victime a pour présumé auteur un voisin. Celui-ci l’aurait agressée sexuellement chez elle. La mère du présumé violeur a tenté d’étouffer l’affaire, en vain. Son fils a été condamné à un an de prison et elle-même à deux mois.

« Je n’ai pas ma mère pour me défendre devant la justice et pour m’assister dans ma peine », se lamente Imane. Son histoire a ému les Marocains qui lui ont exprimé leur soutien. Ils souhaitent qu’une enquête soit ouverte et que les coupables soient punis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Vidéos - Sexualité - Violences et agressions

Aller plus loin

Fès : arrestation d’un quadragénaire pour multiples viols sur une fillette de 9 ans

Les Marocains n’ont pas encore fini de se remettre du choc provoqué par le viol et le meurtre d’Adnane à Tanger, qu’ils doivent faire face à celui d’une fillette de neuf ans à...

Fès : non contente du verdict de son violeur, une fille de 13 ans tente de se suicider

Une adolescente âgée de 13 ans a tenté de mettre fin à ses jours, pour protester contre le verdict prononcé à l’encontre de son violeur par le Tribunal de première instance de...

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le...

France : témoignage poignant d’une victime de Redouane accusé de viol

Redouane El Khobzy sorti fraîchement de prison au moment des faits est poursuivi pour le viol d’une jeune femme en 2016 à Perpignan. Celle-ci témoigne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.