Affaire Moulay Ismaïl : Akhbar Al Youm prêt à présenter ses excuses

8 octobre 2009 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : L.A

Taoufik Bouachrin, directeur du quotidien Akhbar Al Youm saisi pour avoir diffusé une caricature jugée diffamatoire du mariage du prince Moulay Ismaïl, a indiqué être disposé à présenter ses excuses au Prince.

"Nous sommes disposés à présenter des excuses si le Prince estime que la caricature a porté atteinte à son image", a déclaré Taoufik Bouachrine à l’AFP. "Nous ne visons pas le drapeau national et n’avons rien contre le Prince Moulay Ismaïl", a t-il poursuivi.

Selon Bouachrin, une plainte a été déposée par le prince qui réclame des dommages et intérêt de 3 millions de dirhams. Le procès aura lieu le 23 octobre prochain à Casablanca.

La caricature, publiée dans l’édition du 26 et 27 septembre, faisait allusion à la célébration du mariage du Prince Moulay Ismaïl avec Anissa Lehmkuhl, une ressortissante allemande. Suite à cela, le ministère de l’Intérieur a ordonné la saisie du quotidien et la fermeture de ses locaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Presse - Procès - Censure - Moulay Ismail - Taoufik Bouachrine - Khalid Gueddar

Ces articles devraient vous intéresser :

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Une journaliste franco-marocaine conteste l’interdiction du hijab sur la carte de presse en France

La journaliste franco-marocaine Manal Fkihi a annoncé son intention de contester la règle interdisant aux femmes voilées de porter le hijab sur la photo de la carte de presse française. Cette décision fait suite au refus de la Commission de délivrance...