El Pais interdit au Maroc

27 octobre 2009 - 09h15 - Espagne - Ecrit par : L.A

L’édition de dimanche du quotidien espagnol El Pais a été interdite de publication au Maroc. Le journal reprenait des caricatures déjà interdites du mariage du Prince Moulay Ismaïl.

Ces caricatures, jugées diffamatoires, avaient été publiées par le quotidien marocain Akhbar Al Youm fin septembre dernier. Une plainte avait été déposée par le prince réclamant des dommages et intérêt de 3 millions de dirhams.

Vendredi 23 octobre, les autorités marocaines avaient également interdit Le Monde. Le journal français avait publié une caricature de Plantu, représentant un personnage coiffé d’une couronne tirant la langue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Presse - Liberté d’expression - Censure - Moulay Ismail - El Pais

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Une journaliste franco-marocaine conteste l’interdiction du hijab sur la carte de presse en France

La journaliste franco-marocaine Manal Fkihi a annoncé son intention de contester la règle interdisant aux femmes voilées de porter le hijab sur la photo de la carte de presse française. Cette décision fait suite au refus de la Commission de délivrance...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.