Recherche

Les lycées français à l’étranger se prononcent sur les frais de scolarité

© Copyright : DR

16 mai 2020 - 21h00 - Société

Le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) a réuni, en visioconférence, jeudi 7 mai 2020, les fédérations de parents d’élèves des établissements en gestion directe de l’Agence de l’enseignement du français à l’étranger (AEFE) et des établissements relevant de l’Office scolaire universitaire et international (OSUI), pour échanger sur deux sujets : le calendrier scolaire réaménagé et les frais de scolarité.

Les discussions ont tourné autour de deux principaux sujets à savoir le calendrier de fin d’année scolaire et les frais de scolarité. S’agissant du dernier sujet, l’Union des conseils des parents d’élèves (UCPE) a fait l’état des lieux des dépenses. À ce jour, 80 % de ces dépenses ont été déjà assurés. Si l’AEFE garantit le remboursement de certains frais d’examen, elle n’envisage pas une réduction linéaire (-XX % pour toutes les familles) car, elle ne permettrait pas aux établissements de cibler les familles durement touchées par la crise économique liée au coronavirus, précise l’UCPE.

Afin de soutenir les familles en grande difficulté et éviter des ruptures de scolarité, l’AEFE préconise des solutions ciblées. Des justificatifs seront demandés aux familles pour appuyer leurs demandes, afin de garantir une juste répartition des aides.

Pour l’UCPE, le gouvernement français mobilise d’ores et déjà 50 millions d’euros destinés aux bourses scolaires pour aider les familles françaises les plus en difficulté. Par ailleurs, 100 millions d’euros d’avances de l’opérateur public, France Trésor, sont également mobilisées via l’AEFE afin de faire face aux besoins de trésorerie des établissements.

Au sujet du calendrier de fin d’année scolaire, l’UCPE annonce que des réflexions sont en cours, en attendant la publication du calendrier marocain sur la réouverture des établissements français. Le moment venu, en lien étroit avec les autorités marocaines, l’ambassade organisera la concertation avec les chefs d’établissements, les associations de parents d’élèves et les représentants du personnel, indique-t-on.

Les éléments connus à ce jour sont les suivants :

Évaluation sur le contrôle continu et le livret scolaire

22 et 23 juin : remontées des notes vers le service des examens

Fin juin : épreuves anticipées de français pour le baccalauréat

29 juin : commissions d’harmonisation préparatoires aux jurys

Début juillet : jurys d’examens (BAC et DNB)

Autour du 10 juillet : épreuves de rattrapage

Début septembre : passage des candidats individuels

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact