Maroc : bras de fer entre les parents et les écoles privées

29 mai 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les relations entre les parents d’élèves et les responsables de certains groupes scolaires du privé restent tendues, au point où le ministère de tutelle a été saisi par les parents. Le désaccord est lié au payement des frais de scolarité durant la période de crise.

Certains groupes scolaires du privé exigent des parents, le règlement de la totalité des frais de scolarité correspondant à la période de crise et pendant lesquelles les écoles ont fermé leurs portes, priorisant les cours à distance. De crainte que les dossiers administratifs de leurs enfants ne soient pris en otage, les parents d’élèves viennent de saisir le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

La Fédération des associations des parents et tuteurs d’élèves a appelé, dans plusieurs régions, les Académies régionales de l’éducation et de formation (AREF) et les directions provinciales du ministère de l’Éducation nationale à "trouver une solution à ce problème dans les plus brefs délais". Elle met en garde les établissements de l’enseignement privé concernés par le bras de fer "contre d’éventuelles pratiques de chantage" dont le but serait de "confisquer les certificats de scolarité des enfants ou d’empêcher l’accès des élèves aux examens nationaux pour les niveaux scolaires diplômants". La Fédération rappelle que "ces établissements ont toujours bénéficié des frais de scolarité majorés durant le mois de septembre pour les frais d’inscription, alors que les cours ne démarrent que vers la mi-septembre".

La réaction du ministère de tutelle est vivement attendue pour désamorcer la situation. Les parents estiment qu’ils ne pourraient payer des frais de scolarité pour des cours donnés à distance, surtout que selon eux, "l’apprentissage à distance ne peut être remplacé par les cours donnés en classe". De plus, selon certains établissements se sont contentés, durant cette période de crise, "d’envoyer des documents sur les téléphones portables, sans aucune explication aux enfants".

La Fédération, considérant que plusieurs élèves sont issus de la classe moyenne sérieusement impactée par la crise du covid-19, "appelle les groupes scolaires à faire preuve de solidarité en annulant les frais de scolarité ou en les réduisant de 50 % pour les mois de mars, d’avril, de mai et de juin, sans demander de justificatifs aux parents".

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale - Plainte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les parents paieront-ils les frais de scolarité des écoles privées ?

Alors que le confinement couvre les mois de mars et d’avril, parents et responsables d’écoles privées n’abordent pas encore la question liée au paiement des frais de scolarité...

France : le Conseil d’État rétablit le lycée musulman Averroès dans ses droits

La Région des Hauts-de-France est sommée de verser au lycée Averroès, la somme qu’elle lui devait au titre du forfait d’externat. Le verdict rendu en juillet dernier par le Tribunal...

Nous vous recommandons

Education

Une victoire pour les étudiantes voilées de Wallonie-Bruxelles

Les étudiants inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur ou de promotion sociale sous tutelle de Wallonie-Bruxelles Enseignement pourront désormais afficher des signes convictionnels dont le voile. Cette mesure entrera en vigueur à partir...

Les écoles privées baissent de 50% leurs frais du 3e trimestre

Les parents d’élèves ne payeront pas la totalité des frais de scolarité dus pour le compte du 3ᵉ trimestre. C’est la promesse faite par le ministre de l’Éducation nationale, Saïd Amzazi, suite à une réunion avec la Fédération nationale des associations des...

Maroc : réduction des peines de prison dans l’affaire « sexe contre bonnes notes »

Les deux responsables de l’université Hassan 1ᵉʳ, accusés dans l’affaire « sexe contre bonnes notes », ont obtenu jeudi dernier une réduction de peine par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Des projets au profit des associations de MRE

Dans le souci d’accompagner les associations œuvrant en faveur des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), un appel à projets au titre de l’année 2020 a été lancé le 11 septembre. Le Ministère Délégué auprès du ministre des Affaires Étrangères, de la...

Ministère de l’Education nationale

Rentrée des classes au Maroc : le ministère apporte des précisions

L’année scolaire 2020-2021 aura lieu le 7 septembre au Maroc, après quelques bouleversements dus à la pandémie du coronavirus. Tous les regards sont tournés vers le ministère de l’Éducation qui doit préciser s’il s’agit de cours présentiels ou à...

Maroc : les parents d’élèves appellent à un enseignement de qualité

La Fédération nationale des associations des parents d’élèves du Maroc (FNAPEM) salue les efforts du ministère de l’Éducation nationale en vue de la reprise des cours après le confinement. Elle déplore toutefois la qualité de l’enseignement en...

L’examen du baccalauréat annulé

L’Examen régional unifié de la première année du Baccalauréat, n’aura plus lieu les 4 et 5 septembre 2020 comme prévu. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé...

Coronavirus : les autorités marocaines confiantes

Déjà treize semaines que le Maroc s’évertue à coups de stratégies et de moyens à lutter contre le coronavirus, espérant une amélioration de la situation épidémiologique du pays. Pour le ministre de l’Éducation nationale, si la situation était alarmante, elle...

Maroc : forte chute de la triche au baccalauréat

La tricherie a fortement baissé lors des examens du baccalauréat au Maroc. C’est ce que vient d’affirmer le ministère de l’Éducation nationale qui parle une chute de 30 %.

Plainte

Bruxelles : nouveau rebondissement dans la mort d’Adil

Les informations communiquées à la presse n’ont pas plu à la famille d’Adil, jeune de 19 ans, décédé dans une course-poursuite avec la police, qui a déposé plainte contre le procureur du roi de Bruxelles. Elle lui reproche d’avoir violé le secret de...

Leïla Slimani quitte les réseaux sociaux pour protester contre la haine qui y règne

L’écrivaine marocaine Leïla Slimani a désactivé tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Elle se dit outrée et peinée par la haine qui y règne.

Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Mediapart et le Canard enchaîné ont décidé de porter plainte après que l’enquête du consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que des journalistes et militants du monde entier ont été espionnés par le Maroc. Ceci, à laide du logiciel israélien...

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Plainte contre l’Autorité marocaine du marché des capitaux

Suite à une sanction qui lui a été infligée par l’Autorité marocaine du marché des capitaux, une société marocaine de gestion vient de porter plainte devant le tribunal administratif. Elle traîne ainsi l’AMMC en justice, pour abus de...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : les autorités démentent un nouveau confinement

Le gouvernement a démenti la rumeur sur un nouveau confinement de la population. Pourtant, aucune décision générale n’a encore été prise par les autorités pour contrer cette recrudescence des nouvelles...

Vacances au Maroc : vers la levée de l’obligation de test PCR ?

Après la réouverture de ses frontières aériennes et maritimes, le Maroc pourrait supprimer l’obligation de test de dépistage encore obligatoire pour les voyageurs vaccinés. Une décision déjà prise par bon nombre de...

Suspension de vols : un spécialiste explique la décision marocaine

Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur la décision des autorités marocaines de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le...

Le Maroc bientôt sur la liste verte de la France

La France est en passe de retirer le Maroc de la zone orange pour le placer en zone verte caractérisée par une circulation négligeable ou modérée du Covid-19.

Allemagne : le Maroc toujours classé en « zone à haut risque »

Le Maroc est toujours considéré par l’Allemagne comme pays à haut risque. En tout, 14 pays et territoires, dont l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud quittent sa liste rouge.