France : le Conseil d’État rétablit le lycée musulman Averroès dans ses droits

23 octobre 2021 - 07h20 - France - Ecrit par : G.A

La Région des Hauts-de-France est sommée de verser au lycée Averroès, la somme qu’elle lui devait au titre du forfait d’externat. Le verdict rendu en juillet dernier par le Tribunal administratif a été confirmé par le Conseil d’État.

Le directeur financier du lycée privé Averroès, Makhlouf Mamèche, salue une décision « juste » contre un « abus de pouvoir » et un acte « discriminatoire ». C’est en 2020, que l’établissement scolaire musulman avait saisi le tribunal administratif suite au refus de la Région de verser la subvention de 275 000 € au titre de l’année scolaire 2019-2020. Il s’agit des subventions de fonctionnement et d’équipement auxquelles le lycée sous contrat a pourtant droit et que la Région est tenue de payer, précise La Voix du Nord.

À lire : Maroc : les écoles privées font du chantage aux parents d’élèves

Même si la Région avait exécuté l’ordre donné par le tribunal, « elle avait porté l’affaire devant le Conseil d’État », précise le lycée dans un communiqué. La semaine dernière, le Conseil d’État s’est aligné derrière la décision du tribunal administratif. « La Région est désormais tenue de respecter la loi qui prévoit le versement du forfait d’externat aux établissements privés sous contrat d’association », indique le communiqué.

À lire : Maroc : des écoles privées mettent la pression sur les parents d’élèves

Le lycée Averroès est un établissement privé musulman situé à Lille (Nord) qui a été reconnu meilleur lycée de France plusieurs années de suite. En 2020, il a obtenu un taux de réussite de 99.2 % avec une moyenne de 18.6/20 aux examens de Baccalauréat général.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Education

Aller plus loin

Maroc : bras de fer entre les parents et les écoles privées

Les relations entre les parents d’élèves et les responsables de certains groupes scolaires du privé restent tendues, au point où le ministère de tutelle a été saisi par les...

Le lycée Averroès de Lille gagne sa bataille contre la région

Nouveau revers pour la région Hauts-de-France. Le Conseil d’État a tranché en faveur du lycée musulman Averroès, et elle est désormais tenue de lui verser ses subventions.

Europe : plus de la moitié des Marocains sont victimes de discrimination

Le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) a tiré la sonnette d’alarme sur la situation des jeunes marocains en Europe. 64 % d’entre eux se disent victimes de...

Mauvaise nouvelle pour le lycée musulman Averroès de Lille

La menace de fermeture du lycée privé musulman Averroès de Lille se précise. La préfecture de la Région Hauts-De-France pourrait résilier le contrat d’association le liant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...