Une nouvelle victoire pour le lycée musulman Averroès de Lille

10 juillet 2021 - 20h40 - France - Ecrit par : S.A

Le lycée musulman Averroès a gagné une fois de plus sa bataille judiciaire contre la région Hauts-de-France qui avait suspendu le versement de subventions en mars 2020 en raison de soupçons sur son financement. Le tribunal administratif de Lille a rendu une ordonnance le 6 juillet dernier.

Nouvelle victoire pour le lycée musulman Averroès de Lille. Dans un communiqué publié sur son site, le tribunal administratif fait savoir que le juge des référés a enjoint la région Hauts-de-France « de verser à l’association Averroès, à titre provisoire, la somme de 274 638,84 euros au titre du forfait d’externat dû au titre de l’année scolaire 2019/2020 », et ce « dans un délai de 10 jours sous astreinte de 200 euros par jour de retard ». « La région est légalement tenue de verser cette contribution, du fait même du statut d’établissement sous un contrat d’association à l’enseignement public du lycée privé dont l’association est le gestionnaire », soutient le tribunal.

À lire : Le lycée musulman Averroès de Lille gagne sa bataille judiciaire contre la région

« Outre la méconnaissance de la force obligatoire de son ordonnance du 31 mars 2020, que l’urgence liée à la situation financière de l’association et l’intérêt général qui s’attache à la pérennisation des activités du lycée Averroès, établissement d’enseignement sous contrat avec l’État, commandent le prononcé de mesures conservatoires propres à garantir sa survie », a constaté le juge des référés. Dans un verdict rendu le 31 mars, le tribunal administratif de Lille avait suspendu la décision de la région des Hauts-de-France refusant à l’association Averroès le versement du forfait d’externat dû au titre de l’année scolaire 2019/2020.

« Je me réjouis de cette nouvelle décision et j’espère que cette fois la région s’exécutera », a déclaré à l’AFP Nicolas Nef Naf, l’un des deux avocats de l’association Averroes qui gère le lycée. Cette fois, la région entend s’exécuter, mais aussi se pourvoir en cassation. « Si le Conseil d’État nous donne raison, cela cassera la décision du tribunal administratif et nous demanderons alors le remboursement », a déclaré à la même source Xavier Taquet, directeur de cabinet du président du conseil régional, Xavier Bertrand.

Sujets associés : France - Lille - Religion - Droits et Justice - Islam

Aller plus loin

France : la subvention du lycée musulman de Lille bloquée

Après l’attentat de la Préfecture de Paris, plusieurs personnes appellent le Président français à « une offensive républicaine » contre « l’islamisme politique qui gangrène » la...

À quelle date démarre le nouvel an musulman en France ?

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé vendredi 22 juillet la date du début du nouvel an musulman.

Le lycée Averroès de Lille gagne sa bataille contre la région

Nouveau revers pour la région Hauts-de-France. Le Conseil d’État a tranché en faveur du lycée musulman Averroès, et elle est désormais tenue de lui verser ses subventions.

Le lycée musulman Averroès de Lille gagne sa bataille judiciaire contre la région

Suite à la suspension du versement de subventions par la Région Hauts-de-France, le lycée musulman Averroès a saisi la justice. Il a été entendu par le juge des référés du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.