Maroc : les écoles privées font du chantage aux parents d’élèves

29 mars 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les propriétaires des écoles privées font à nouveau parler d’eux. Ils ont sommé les parents d’élèves de solder les frais de scolarité avant la reprise des cours s’ils ne veulent pas hypothéquer la participation de leurs enfants aux examens de fin d’année scolaire.

La suspension des cours n’empêche aucunement les écoles privées de réclamer leur dû aux parents d’élèves. Ils ont adressé à ces derniers des notifications menaçantes, indiquant que sans le paiement intégral des frais de scolarité, les enfants ne pourront ni reprendre les cours ni participer aux différents examens de fin d’année. Un véritable chantage.

Ces propriétaires d’écoles privées ont dû recourir à cette arme après avoir échoué à obtenir une subvention de l’État dès la fermeture des écoles le 16 mars pour éviter la propagation du coronavirus dans le royaume.

Dans une correspondance adressée au chef du gouvernement, ils ont dressé une liste de doléances : suspension des cotisations sociales, exonération de toute pénalité de retard, report du paiement des impôts, voire leur annulation en cas d’insolvabilité des parents d’élèves et indemnisation totale ou partielle de leurs salariés en cas de difficulté de trésorerie.

Sujets associés : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : le Conseil d’État rétablit le lycée musulman Averroès dans ses droits

La Région des Hauts-de-France est sommée de verser au lycée Averroès, la somme qu’elle lui devait au titre du forfait d’externat. Le verdict rendu en juillet dernier par le Tribunal...

Maroc : voici les nouvelles mesures du ministère de l’Éducation nationale

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a pris de nouvelles mesures. Il s’agit de la...

Au Maroc, le bras de fer responsables d’écoles privées-parents d’élèves se poursuit

Alors que les propriétaires d’écoles privées insistent sur le paiement des frais de scolarité des mois d’avril, mai et juin en intégralité, les parents d’élèves ne démordent pas....

Le Maroc décrète l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc vient de déclarer l’état d’urgence sanitaire et la restriction de la circulation à partir de demain vendredi 20 mars 2020 à 18h jusqu’à nouvel...

Nous vous recommandons

Education

Sexe contre bonnes notes : le ministre de l’enseignement supérieur prend ses responsabilités

Après l’éclatement d’une nouvelle affaire de « sexe contre bonnes notes », le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, a pris plusieurs dispositions. Une commission d’enquête a été diligentée ce mercredi 29 décembre à l’École nationale de...

Sept universités marocaines parmi les meilleures au monde

Pour le compte de l’année 2023, sept universités marocaines figurent dans le classement Times Higher Éducation (THE), qui englobe les 1500 meilleures universités du monde issues de 104 pays.

Un flash mob derrière la fermeture du lycée Lyautey de Casablanca (vidéo)

Le lycée Lyautey fermera ses portes pour une durée de 15 jours pour avoir violé les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement, a indiqué l’académie régionale de l’Éducation nationale à Casablanca-Settat qui a aussi annoncé l’adoption dès ce...

Du soutien aux familles en difficulté du réseau de l’enseignement français au Maroc

2,7 millions d’euros, soit 29,3 millions de dirhams environ. C’est le montant de la subvention que l’État français s’engage à libérer pour soutenir les familles en difficulté, sans distinction de nationalité, du réseau de l’enseignement français au...

La société marocaine est responsable de l’ampleur que prend le harcèlement sexuel (vidéo)

La vidéo montrant le harcèlement sexuel dont a été victime une jeune fille à Tanger et qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, remet sur le tapis la question sur les ravages du phénomène et les raisons pour lesquelles la rue devient de plus en...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

En un an, la gestion du Covid-19 au Maroc a été un succès

Depuis l’apparition du premier cas de coronavirus sur son territoire, le Maroc a opté pour les mesures préventives, notamment le confinement, l’acquisition rapide de masques et de respirateurs, et les négociations avec plusieurs laboratoires afin de...

Maroc : licenciements en masse dans l’hôtellerie ?

Après plus de 7 mois d’inactivité, et devant les perspectives qui ne sont toujours pas bonnes, bien des établissements hôteliers marocains se préparent à se séparer de tout ou partie de leur personnel. La seule voie de salut, l’ouverture des frontières et...

Bruxelles : les Marocains, réticents à se faire vacciner

Alors que Bruxelles est submergée par la pandémie de Covid-19 en raison notamment des retours des Belgo-Marocains du Maroc, les arabo-musulmans représentant une population dense sont réticents à se faire...

Coronavirus au Maroc : un record de 2488 nouveaux cas d’infection ce 17 septembre

Deux mille quatre cent quatre-vingt-huit (2.488) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 1.962 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi le ministère de la...

La galère des artisans traditionnels marocains

Au centre artisanal d’Oulja, situé à Salé, près de Rabat, les artisans attendent désespérément les clients pour écouler leurs poteries, vanneries et meubles en fer forgé. La crise sanitaire liée au covid-19 a durement touché le secteur de l’artisanat...