Encore une victoire pour le lycée musulman Averroès de Lille

17 novembre 2023 - 16h00 - France - Ecrit par : S.A

Une quatrième victoire pour le lycée musulman Averroès de Lille que la région Hauts-De-France avait privée des subventions annuelles au titre du forfait d’externat pour l’année scolaire 2022-2023.

Le tribunal administratif de Lille donne une fois de plus raison à l’association Averroès gérant le lycée musulman qui l’avait saisi en urgence en octobre après que l’établissement a été privé de ses subventions annuelles. Le juge des référés du tribunal a enjoint la Région Hauts-de-France, présidée par Xavier Bertrand, à verser les subventions annuelles dues au collège-lycée musulman Averroès au titre du forfait d’externat pour l’année scolaire 2022-2023, fait savoir SaphirNews. Dans sa décision, il a rappelé que le forfait d’externat, « prévu par le Code de l’éducation, correspond à la participation des régions aux dépenses de fonctionnement des lycées privés sous contrat » et « est calculé sur la base du coût moyen de la scolarité d’un élève des lycées publics de la région ». De plus, « la légalité de décision de la région était entachée d’un doute sérieux », a fait observer le magistrat.

À lire :Le lycée musulman Averroès de Lille menacé de fermeture

En conséquence, le tribunal a suspendu la décision de la région et l’a enjoint de verser à l’association Averroès, à titre provisoire et dans l’attente du jugement au fond, la somme de plus de 300 000 € que réclame le lycée Averroès au titre du forfait d’externat, et ce, dans un délai de huit jours à compter de la notification de l’ordonnance, soit jeudi 16 novembre, « sous astreinte de 500 euros par jour de retard ». Obligation est également faite à la Région Hauts-de-France de verser 2 000 € de frais de justice à Averroès.

À lire :Une nouvelle victoire pour le lycée musulman Averroès de Lille

C’est la quatrième bataille judiciaire que l’établissement musulman gagne contre le conseil régional. Actuellement, la préfecture de la Région Hauts-De-France menace de résilier le contrat d’association le liant depuis 2008 à l’État. Dans un courrier en date du 18 octobre adressée au président de l’association Averroès, Mohamed Damak, le préfet de la Région Hauts-De-France, Georges-François Leclerc a évoqué l’éventualité de la résiliation du contrat d’association liant depuis 2008 l’établissement privé confessionnel à l’État. La direction est convoquée à une réunion de la commission de concertation pour l’enseignement privé qui se tiendra fin novembre à la préfecture.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Education - Islam

Aller plus loin

Lille : nouvelle bataille entre le lycée musulman Averroès et la région

C’est un nouveau bras de fer judiciaire qui s’annonce entre le lycée musulman privé Averroès de Lille et la Région des Hauts-de-France. Le président de région a de nouveau...

Le lycée musulman Averroès de Lille menacé de fermeture

Le lycée musulman Averroès de Lille peine à mener ses activités en toute quiétude, sans pression. La préfecture de la Région Hauts-De-France menace de résilier le contrat...

« Les filles musulmanes sont obligées d’être moins bonnes » ?!

La journaliste et écrivaine franco-iranienne Abnousse Shalmani affirme que « la majorité des filles d’obédience musulmane et maghrébine sont obligées d’être moins bonnes à...

Le lycée Averroès de Lille gagne sa bataille contre la région

Nouveau revers pour la région Hauts-de-France. Le Conseil d’État a tranché en faveur du lycée musulman Averroès, et elle est désormais tenue de lui verser ses subventions.

Ces articles devraient vous intéresser :

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Hôtels au Maroc : la fin du certificat de mariage ne plaît pas à tout le monde

Au Maroc, la levée de l’exigence d’un certificat de mariage dans les hôtels est loin de faire l’unanimité. Alors que certains Marocains ont célébré cette évolution comme une étape vers plus de liberté personnelle et de vie privée, d’autres estiment que...

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...