L’arrivée au Maroc du chargé d’affaires israélien ne plaît pas à Al Adl

30 janvier 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le mouvement Al Adl Wal Ihsane s’est insurgé contre l’arrivée au Maroc du chargé d’affaires israélien, David Govrin. La Jamaa appelle à la conjugaison des efforts des forces vives de du Maroc « pour affronter le danger de la normalisation sioniste ».

Dans un communiqué, la Jamaa qualifie cette démarche de « catastrophique », et appelle les dirigeants marocains à assumer leurs responsabilités. Pour le mouvement, la nomination de David Govrin qui assure les fonctions de chargé d’affaires au bureau de liaison d’Israël à Rabat « ne correspond pas à la position déclarée ». « C’est une journée de deuil et de colère pour le peuple marocain auquel on a imposé ce choix impopulaire qui affecte sa dignité, sa force et son avenir », affirme l’ONG.

Pour les responsables de l’association, « la normalisation des relations signifie l’infiltration de l’État d’occupation dans la société marocaine à tous les niveaux ». Elle explique que « la question ne se limite pas à la conduite des affaires dans un bureau de liaison, mais elle est plus grande que cela et plus dangereuse », relève-t-elle. Al Adl dénonce une manœuvre visant à « tromper le peuple et permettre aux sionistes d’atteindre les artères de la vie du pays ». Une « tache de honte qui afflige le Maroc, le pays des martyrs, des moudjahidines et des conquérants de Bait al-Maqdis ».

L’Instance marocaine de soutien aux causes de la Oumma insiste par ailleurs sur « la nécessité d’unir les efforts des forces vives de ce pays pour affronter le danger de la normalisation sioniste et ses répercussions sur le peuple et l’État ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Israël - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Des Marocains s’élèvent contre l’ouverture du bureau de liaison d’Israël à Rabat

Six organisations et coalitions associatives s’opposent à l’ouverture du bureau de liaison d’Israël à Rabat et à l’arrivée au Maroc du chargé d’affaires israélien David Goffrin....

Maroc/Israël : Saad Bendourou reçu par son homologue israélien en France

Le chef de mission adjoint à l’ambassade du Maroc en France, Saad Bendourou, a été reçu lundi par le chargé de mission de l’ambassade d’Israël en France, Daniel Saad. Cette...

Après Israël, le Maroc se prépare à ouvrir son bureau de liaison à Tel Aviv

Quelques jours après la réouverture du bureau de liaison d’Israël au Maroc, le royaume s’apprête à lui emboîter le pas. Abderrahim Bayoud pourrait être désigné pour assurer le...

Qui dirigera le bureau de liaison d’Israël à Rabat ?

Le nom de l’ambassadeur qui dirigera le bureau de liaison d’Israël à Rabat est désormais connu. Son nom : David Govrin.

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.