L’Algérie salue l’accueil réservé à sa délégation au Maroc

21 octobre 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

La délégation algérienne présente au Maroc dans le cadre de la 70ᵉ réunion du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la justice, a salué le bon accueil qui lui a été réservé à son arrivée.

S’exprimant lors de la séance d’ouverture du Bureau exécutif, l’émissaire algérien a félicité les autorités marocaines pour cet accueil. Évoquant l’absence de son ministre Abderachid Tabbi à cette rencontre, le responsable a expliqué que ce dernier est occupé par les préparatifs du sommet arabe en Algérie, prévu en novembre prochain.

A lire : L’Algérie confirme la présence du roi Mohammed VI au sommet arabe

De son côté, Abdellatif Ouahbi, a déclaré que le Maroc et l’Algérie sont deux pays frères qui partagent le sang, l’histoire, les valeurs et les relations familiales à l’est du Maroc et à l’ouest de l’Algérie.

Le ministre marocain de la Justice a profité de l’occasion pour souhaiter plein succès au sommet arabe qui a pour objectif de résoudre des problèmes arabo-arabes et à les faire avancer pour le mieux.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Abdellatif Ouahbi

Aller plus loin

L’Algérie pas près de se réconcilier avec le Maroc

L’Algérie affiche de plus en plus sa détermination à ne pas se réconcilier avec son voisin de l’Ouest, le Maroc. En témoigne la dernière décision portant interdiction des liens...

Maroc-Algérie : vers la fin de la crise diplomatique ?

Le roi Mohamed VI est annoncé au prochain sommet arabe les 1ᵉʳ et 2 novembre prochains en Algérie. S’achemine-t-on vers le réchauffement des relations diplomatiques entre les...

« Les relations entre le Maroc et l’Algérie ne s’amélioreront pas de sitôt »

Depuis un an, l’Algérie a coupé les ponts avec le Maroc en raison notamment de la question du Sahara. Les tensions entre les deux pays sont loin de retomber.

En colère, l’Algérie veut se venger du Maroc

Après l’échec de sa candidature à abriter le siège de l’Agence africaine du médicament (AAM), l’Algérie « promet de se venger » du Maroc. Elle continue d’accuser le lobbying...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Après ses propos «  provocateurs  », Abdellatif Ouahbi présente ses excuses aux Marocains

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a présenté ses excuses aux Marocains pour sa déclaration au sujet de la révision des résultats d’un concours d’accès à la profession d’avocat, indiquant qu’une telle action créerait une mauvaise jurisprudence.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.