Recherche

Algérie : mandat d’arrêt émis contre un trafiquant de drogue marocain

© Copyright : DR

12 août 2020 - 12h40 - Société

En Algérie, un Marocain et six autres personnes ont écopé des peines de prison allant de 7 à 20 années de réclusion criminelle pour trafic de 10 000 comprimés psychotropes et de 1 kg de cocaïne. Tel est le verdict rendu par la cour d’appel près le tribunal criminel d’Oran.

Outre les peines d’emprisonnement, la cour a émis un mandat d’arrêt international contre le trafiquant de drogue marocain et un chanteur algérien du raï, Cheb Hicham, principal accusé, rapporte L’Expression. Ceux-ci sont en cavale. De con côté, l’avocat général a réclamé la prison à vie pour tous les sept prévenus poursuivis pour trafic de psychotropes et de drogue dure et appartenance à un réseau criminel de trafic de drogue.

Tout est parti d’une enquête débutée en février 2016 sur une affaire de trafic de substances psychotropes et de cocaïne s’étendant de la wilaya d’Aïn Témouchent à Oran. Les services de la gendarmerie nationale avaient interpellé un individu M.A. âgé de 37 ans à bord d’un véhicule de marque Renault Kangoo. Lors de la fouille, les gendarmes ont trouvé une quantité de 10 000 comprimés de psychotropes et 1 kg de cocaïne dissimulés dans le moteur du véhicule.

Selon les révélations du mis en cause, la cargaison qu’il transportait lui avait été remise par un baron de la drogue marocain au niveau de la région d’Achaâcha, localité frontalière située à l’Ouest du pays. Il avait pour mission de remettre la marchandise à un chanteur de raï, qui l’attendait dans une cafétéria au niveau du quartier populaire de Gambetta situé à l’est de la ville d’Oran. Par la suite, les enquêteurs ont réussi à interpeller cinq individus. À la barre, les cinq mis en cause ont nié les faits retenus contre eux.

Mots clés: Drogues , Algérie , Oran , Criminalité , Trafic

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact