Algérie-Maroc : « un conflit de basse intensité est tout à fait probable »

27 septembre 2021 - 10h20 - Ecrit par : S.A

Soulaimane Cheikh Hamdi, expert mauritanien en sécurité internationale, spécialiste du Sahel, également chercheur en géopolitique et politiques de défense estime qu’un conflit de basse intensité est tout à fait probable dans les prochains mois entre le Maroc et l’Algérie.

« Alors que les relations internationales connaissent un profond bouleversement dont nous constatons que les balbutiements, les relations algéro-marocaines restent prisonnières des mêmes causes, logiques et moyens des années 1970, quand le monde était au summum de la guerre froide entre les deux blocs de l’est et de l’ouest », fait remarquer Cheikh Hamdi dans un entretien à Sputnik.

À lire : Maroc-Algérie : les dégâts collatéraux de la rupture des relations (vidéo)

Il écarte une éventuelle « guerre totale entre les deux frères ennemis pour plusieurs raisons, liées aux relations avec l’Union européenne » .« Cependant, un conflit de basse intensité pouvant être circonscrit rapidement [à l’image d’Amgala I et II en 1976, NDLR] est tout à fait probable dans les prochains mois, si la dynamique de l’escalade n’est pas inversée », estime le chercheur en géopolitique et politiques de défense.

À lire : L’Algérie menace de prendre de nouvelles mesures contre le Maroc

Selon lui, ce qui a changé la donne géostratégique au Maghreb, au Sahel et en Afrique, c’est la politique extérieure des États-Unis menée sous l’administration de Donald Trump et que son successeur visiblement est en train de reconduire avec quelques aménagements mineurs. « Ceci a culminé, concernant le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, par la conclusion et la signature des accords d’Abraham par certains pays arabes : les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc, avec Israël », a ajouté Cheikh Hamdi.

Tags : Algérie - Mauritanie

Aller plus loin

Maroc-Algérie : la course à l’armement

La crise entre le Maroc et l’Algérie prend des tournures inquiétantes. Les deux voisins et puissances du Maghreb se livrent à une course à l’armement, notamment dans l’acquisition...

Le Maroc dominerait l’Algérie en cas de conflit armé

Le Maroc aurait l’avantage sur l’Algérie en cas de conflit armé entre les deux pays, révèle un récent rapport de la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques (FMES) composée...

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra,...

Maroc-Algérie : les dégâts collatéraux de la rupture des relations (vidéo)

La rupture définitive des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ne sera pas sans conséquence sur une partie de l’Afrique. Moussaab Hammoudi, chercheur en sciences...

Nous vous recommandons

Les raisons de la participation du Maroc au sommet arabe sur l’Iran

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger participe au sommet du Néguev consacré aux défis régionaux et à la menace iranienne qui pèse sur la région. Pourquoi une telle participation ...

Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, se retrouvent en prison pour avoir conduit une camionnette contenant des armes et bloqué l’Interstate 95 à Wakefield, dans le Massachusetts en juillet...

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Une Espagnole « à la rue » à Tétouan appelle le roi Mohammed VI à l’aide

Elena López Gómez, également connue sous le nom de Lena Saad, est une enseignante espagnole en service au Maroc depuis 2019. Licenciée et vivant désormais dans la rue à Tétouan, elle appelle le roi Mohammed VI au...

Maroc : Predator Oil & Gas annonce une bonne nouvelle

La société britannique Predator Oil & Gas a publié les résultats du rapport technique de SLR Consulting qui a réévalué les installations onshore de Predator à Guercif. Elle annonce une bonne nouvelle.

Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le Maroc dit non au partage des informations sur les biens immobiliers détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Sauf si les demandes remplissent certaines conditions. En Belgique, des familles marocaines seront expulsées de leurs logements...

Meurtre d’une touriste française à Tiznit : le présumé auteur soupçonné de terrorisme

Un jeune marocain de 31 ans est accusé d’avoir tué samedi une Française dans la ville de Tiznit et blessé une Belge dans sa fuite vers Agadir. Il fait l’objet d’une enquête pour terrorisme.

Achraf Hakimi de retour à l’Inter Milan ?

L’international marocain Achraf Hakimi pourrait quitter cet été la capitale française et revenir en Série A en Italie, après seulement un an au PSG.

Le dirham devrait baisser face à l’euro dans les prochains mois

Sur les trois mois à venir, le dirham se maintiendra en hausse face au dollar tandis qu’il baissera vis-à-vis de l’euro, au cours de la même période. C’est ce que révèlent les données prévisionnelles d’Attijari Global Research...

Abdessamad Ezzalzouli s’attire la foudre des Israéliens

L’international marocain Abdessamad Ezzalzouli a, à travers une publication sur Instagram, réagi à l’incursion des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa. Cette publication a suscité de vives réactions de la part des médias et internautes...