Maroc-Algérie : déjà un an de rupture des relations diplomatiques

24 août 2022 - 23h00 - Monde - Ecrit par : A.P

L’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc le 24 août 2021. Aujourd’hui, après un an de rupture, c’est le statu quo. Les relations entre les deux voisins restent tendues et il n’y a aucun signe de réconciliation en vue.

La rupture des relations entre les deux pays le 24 août 2021 fait suite aux « actes hostiles » du Maroc dénoncés par le ministère algérien des Affaires étrangères, faisant allusion à de présumés espionnages de hauts responsables du régime militaire et à l’appel à l’autodétermination de la région de Kabylie par le représentant du Maroc aux Nations Unies. Quelques mois après, en octobre, l’Algérie a fermé le gazoduc Maghreb-Europe le reliant à l’Espagne via le Maroc.

À lire : Maroc-Algérie : la crise s’intensifie

Mais en réalité, le Sahara a toujours été la cause du conflit entre les deux pays, l’Algérie soutenant le Front Polisario contre le Maroc. En décembre 2020, Donald Trump, alors président des États-Unis, a publiquement reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara, en échange de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël dans le cadre des accords d’Abraham. Une nouvelle alliance qui n’est pas vue d’un bon œil par l’Algérie qui craint un renforcement de la coopération militaire entre Rabat et Tel-Aviv.

À lire : L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

Par ailleurs, l’Espagne a été aussi affectée par la crise entre l’Algérie et le Maroc avec en toile de fond la question du Sahara. Après la difficulté à s’approvisionner en gaz algérien du fait de la fermeture du GME, l’Espagne vit une crise avec l’Algérie depuis que Pedro Sanchez a déclaré son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara, considéré comme « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible » pour résoudre le conflit. L’Algérie a condamné cette position de l’Espagne et suspendu son traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec ce pays.

À lire : Maroc-Algérie : « Les causes ayant entraîné cette crise demeurent présentes »

Ce n’est pas la première fois que le Maroc et l’Algérie rompent leurs relations diplomatiques. En 1976, le roi Hassan II a suspendu ses relations diplomatiques avec le régime militaire algérien après la reconnaissance par ce dernier de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Le 24 août 1994, l’assassinat à Marrakech de deux touristes espagnols aux mains de terroristes algériens a dégénéré en un conflit diplomatique. Le Maroc a imposé le visa aux Algériens pour entrer sur son territoire, et en réaction, l’Algérie a fermé sa frontière aux Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Algérie-Maroc : « un conflit de basse intensité est tout à fait probable »

Soulaimane Cheikh Hamdi, expert mauritanien en sécurité internationale, spécialiste du Sahel, également chercheur en géopolitique et politiques de défense estime qu’un conflit...

Maroc-Algérie : la crise s’intensifie

La tension continue de monter entre le Maroc et l’Algérie. La question du Sahara est au cœur de cette crise qui risque progressivement de dégénérer en conflit armé.

Le Sahara toujours au cœur des tensions entre le Maroc et l’Algérie

Les relations entre l’Algérie et le Maroc sont restées tendues depuis près de six décennies à cause de leurs intérêts respectifs pour le contrôle du Sahara.

L’Espagne insiste pour jouer les médiateurs dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a soutenu que l’Espagne n’a pas joué le rôle de médiateur dans la crise entre l’Algérie et le Maroc parce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.