Abdelmadjid Tebboune ne veut pas « lâcher » la cause saharouie « quel qu’en soit le prix »

20 janvier 2023 - 15h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune réitère le soutien de son pays à la cause saharouie qu’il n’entend pas « lâcher » « quel qu’en soit le prix. »

« Nous ne lâcherons pas la cause sahraouie, quel qu’en soit le prix. […] Pour nous c’est une question de principe », a déclaré le président algérien dans un discours prononcé à l’ouverture de la rencontre gouvernement-walis, au Palais des nations d’Alger. Il assurera que son pays va lutter de tous ses forces pour la cause saharouie mais aussi pour la cause palestinienne et toutes les causes justes dans le monde. « Telle est la politique de notre pays », a ajouté Abdelmadjid Tebboune.

À lire : « L’Algérie nourrit une virulence obsessionnelle » à l’égard du Maroc

Insistant sur le référendum d’autodétermination, il a estimé qu’il revient au peuple sahraoui de décider de sa destinée. « S’ils doivent être Marocains ou Mauritaniens, c’est aux Sahraouis eux-mêmes de le décider. En tout cas, ils ne seront pas Algériens », a-t-il dit, regrettant que « nous soyons devenus des ennemis (du Maroc, NDLR) » à cause de la question du Sahara alors que l’Algérie a défendu le même principe dans d’autres conflits ailleurs dans le monde sans anicroches.

À lire : Sahara : l’Algérie travaille à maintenir la position de Cuba

Pour le président algérien, le soutien de l’Algérie au peuple sahraoui est d’autant plus justifié que le dossier se trouve au niveau de la commission de décolonisation des Nations-Unies. S’exprimant sur la cause palestinienne, Abdelmadjid Tebboune dit souhaiter que l’année 2023 soit celle de l’admission de la Palestine « comme membre de plein droit des Nations-Unies ».

Sujets associés : Algérie - Sahara Marocain - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

Maroc-Algérie : « Les causes ayant entraîné cette crise demeurent présentes »

Entre le Maroc et l’Algérie, la tention est aussi grande. Abdelaziz Rahabi, ancien ambassadeur d’Algérie à Madrid, affirme que les causes ayant entraîné la crise entre les deux...

Abdelmadjid Tebboune accuse le Maroc d’être derrière l’enlèvement de diplomates en 2012 au Mali

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a désigné pour la première fois la partie commanditaire de l’enlèvement de sept diplomates algériens par un groupe terroriste au...

« Alger et Rabat veulent assumer un rôle de leadership pour l’Afrique du Nord »

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie ne vont pas en s’améliorant. Le politologue Zine Labidine Ghebouli affirme que Rabat et Alger veulent assumer un rôle de leadership pour...

« L’Algérie nourrit une virulence obsessionnelle » à l’égard du Maroc

Un magazine britannique affirme que l’Algérie nourrit une virulence obsessionnelle à l’égard du Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...