Algésiras : Retour à la normale

27 décembre 2006 - 14h32 - Espagne - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Retour à la normale au port d’Algésiras. Hier au milieu de la matinée, quelques centaines de voitures attendaient encore d’embarquer contre plusieurs milliers la veille.

Ils restaient encore 500 véhicules, ou un peu plus, en instance d’embarquement au port espagnol, affirme le responsable d’une compagnie de transport maritime opérant au Détroit.

Selon la même source, les autorités espagnoles ont été obligées d’intervenir rapidement et de réinstaurer, provisoirement et exceptionnellement, le système d’interchangeabilité de billets de ferries à destination de Tanger et de Sebta.

Ce système étant interdit, rappelons-le, sauf pendant la période de Transit de l’été, par jugement du tribunal compétent en la matière de concurrence.

Les autorités du port d’Algésiras ont également été contraintes de renforcer le personnel affecté aux différents points de transit du port.

« La situation est en train de s’améliorer », affirme-t-on auprès de l’Autorité portuaire d’Algésiras. Contactés par Libé, les services portuaires espagnols affirment que près d’un millier de véhicules attendaient encore d’embarquer lundi en fin de matinée contre 6000 la veille. Les mêmes sources ont affirmé que la totalité des passagers allaient prendre la mer en fin de journée. Tous les ferries réalisent des voyages supplémentaires, la plupart à destination de Tanger. La majorité des passagers qui ont afflué sur le port pour passer la fête de l’Aïd au Maroc, affirme la même source, sont des Marocains résidant en Espagne.

Dimanche, ils étaient quelque 20.800 passagers et 8300 véhicules à avoir embarqué pendant toute la journée, soit l’équivalent d’un jour de grande affluence pendant la période de transit estival. Le chiffre représente le triple de la moyenne réalisée habituellement au cours de cette période de l’année, souligne-t-on.

En outre, pratiquement toutes les installations du port étaient bloquées, pendant ces deux derniers jours, par le flux de véhicules inattendu au cours de cette période de l’année. Le nombre de passagers et véhicules, affirme-t-on auprès des autorités portuaires, dépasse les estimations prévues. Ainsi, le nombre de passagers et de véhicules qui ont afflué sur le port dépasse celui du 1er août dernier, un jour pourtant habituellement de grande influence.

Durant seulement deux jours, vendredi et dimanche plus de 23.000 passagers sont arrivés au port espagnol. D’autant plus qu’un grand nombre de véhicules qui ont été déviés depuis le port d’Almeria, qui connaît, lui aussi, une situation similaire.

Une commission d’urgence a été créée, affirme-t-on auprès des responsables du port, comportant les services de l’Autorité portuaire d’Algésiras, APBA, le Croix Rouge et différents services de police et de forces de sécurité.

La première initiative prise pour maintenir l’ordre a été de renforcer la présence de la Guardia Civil et de la police. Des espaces ont été dégagés pour servir de parking et d’aire d’attente à quelque 5.500 véhicules.

En outre, rappelle-t-on, la capacité d’évacuation étant en deçà de celle mise en place pendant la période estivale de Transit. Seuls 16 ferries opèrent actuellement entre les deux rives du Détroit dont 12 à destination du port de Tanger.

Cette grande affluence, d’après les responsables du port espagnol, coïncide avec les grandes vacances de fin d’année. Période qui connaît un allègement du personnel du port mais aussi des compagnies du transport maritime et du personnel navigant. Ce qui a rendu la tâche « encore plus pénible et très compliquée » pour le reste de l’effectif affecté au port.

Libération

Sujets associés : Algésiras - Aid - Opération Marhaba 2022 - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Algésiras

MRE : Algésiras espère une reprise imminente des liaisons maritimes avec le Maroc

Le président de l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras, Gerardo Landaluce, espère que le rapprochement entre l’Espagne et le Maroc facilitera la reprise du trafic maritime de passagers avec Tanger Med, suspendu depuis deux...

Espagne : un Marocain arrêté avec 11,2 kilos de haschich cachés dans les pieds d’une table

La Garde civile espagnole a arrêté un Marocain en possession de 11,2 kilos de haschich qu’il dissimulait dans les pieds d’une table en bois.

Les MRE préfèrent, et de loin, le port d’Algésiras

Plus d’un million de Marocains d’Europe ont déjà traversé le détroit entre le 15 juin et le 25 juillet dans le cadre de l’Opération Marhaba. 60 % d’entre ont transité par le port d’Algésiras.

Algésiras : un Marocain arrêté avec plus de 53 kilos de haschich

Un Marocain en provenance du port Tanger-Med a été arrêté à Algésiras avec 53 kilos de haschich dissimulés dans la remorque de son camion.

Marhaba 2021 : Algésiras craint la perte de milliers d’emplois

L’annulation de l’Opération Marhaba par le Maroc aura des répercussions économiques sur les compagnies maritimes, les flottes et les agences de voyages, selon Gerardo Landaluce, le président de l’Autorité portuaire du port d’Algésiras...

Aid

Le Maroc se dirige-t-il vers un allégement des mesures restrictives ?

Les autorités marocaines ont procédé, dès mardi soir, à la levée des barrages de contrôle mis en place depuis mars 2020, au sein des villes, des arrondissements et des provinces. Certaines sources y voient des signes avant-coureurs de l’allègement par le...

Opération Marhaba 2022

Marhaba 2022 : plus de 520  000 arrivées en 10 jours

Lancée il a quelques jours, l’opération Marhaba prend sa vitesse de croisière. Le flux des arrivées aux ports et aéroports marocains augmente progressivement, selon le ministère du transport.

Les MRE avec véhicule vont embarquer d’Almeria vers Nador ce mardi

Le premier ferry transportant des passagers avec véhicules partira d’Almeria ce mardi soir à destination de Nador avec plus de 300 passagers et plus de 100 véhicules.

Marhaba 2022 : le flux de MRE a augmenté de 62 % à Malaga

Plus de 13 000 Marocains d’Europe ont embarqué au port de Malaga à destination du Maroc au cours des deux premières semaines de l’Opération Marhaba 2022, soit une augmentation de 62,3 % par rapport à l’édition de...

Opération Marhaba : le Maroc et l’Espagne discutent de la date de la reprise

Le réchauffement des relations entre l’Espagne et le Maroc pourrait favoriser la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla, et donc l’Opération Marhaba dédiée aux MRE. C’est d’ailleurs l’un des sujets qui sera au menu des...

Marhaba 2022 : la douane marocaine accorde une faveur aux MRE

Dans le cadre de l’Opération Marhaba, l’Administration des douanes marocaines a prolongé la durée de validité des licences d’admission temporaire (AT) ou « Carte verte » jusqu’au 31 décembre 2022.

MRE

États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations sur les circonstances de son décès et réclame la...

Le chauffard qui a tué Aymen à Montpellier identifié

L’identité du chauffard, responsable de la mort d’un adolescent marocain lors des célébrations à Montpellier de la victoire de la France contre le Maroc, est désormais connue. Celui-ci est toujours « activement recherché » selon la...

Bordeaux : un consulat mobile pour les MRE de Poitiers

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des migrants, le consulat général du Maroc à Bordeaux a organisé en faveur de la communauté marocaine établie à Poitiers un consulat mobile hier, samedi 18 décembre. Il était question de rapprocher le...

Voici le nombre de MRE décédés du coronavirus

La crise sanitaire due au coronavirus a fait une hécatombe au sein de la communauté marocaine vivant à l’étranger.

Le Consulat du Maroc à Rotterdam obligé de fermer ses portes

Les autorités sanitaires néerlandaises ont procédé, lundi soir, à la fermeture des bureaux du Consulat marocain à Rotterdam, suite à l’apparition de nouveaux cas de contamination au Coronavirus.