Les Etats-Unis proposent à Ali Abdallah Saleh, ex-président du Yemen, de se réfugier au Maroc

18 décembre 2015 - 10h35 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

L’ancien président yéméniste Ali Abdallah Saleh s’est vu proposer par les Etats-Unis de se réfugier au Maroc, pour peu que ce dernier n’embarrasse pas le royaume de ses sorties médiatiques.

C’est le journal Al Massae qui rapporte l’information. Selon le journal, le département d’État chargé des Affaires étrangères américain aurait proposé à l’ancien président de s’occuper de son transfert du Yémen jusqu’au Maroc. Cette proposition lui a été suggérée par le biais de la diplomatie égyptienne, mais ce dernier a refusé préférant, dit-il, rester dans son pays pour combattre la coalition anti-houthis menée par l’Arabie Saoudite et à laquelle participe le Maroc.

C’est justement les interventions de Ali Abdellah Salah qui empêchent aujourd’hui le pays de trouver une solution au conflit qui embrase le pays depuis plusieurs années, estime le journal qui affirme que l’ancien président sabote toutes les initiatives internationales censées trouver une solution politique à cette guerre.

La semaine dernière, Ali Abdallah Saleh avait appelé les pays étrangers, dont le Maroc, à quitter du Yemen et à s’occuper de leur problèmes internes. « J’appelle mes frères du royaume du Maroc, de l’Egypte, du Soudan et du royaume de Jordanie, à quitter l’alliance créée par le régime saoudien et de retirer immédiatement leurs forces terrestres et aériennes ainsi que leurs experts qui aident les Saoudiens à attaquer le Yémen », avait-il écrit sur son compte Facebook avant de critiquer l’attitude de ces pays attirés par l’argent. « L’argent séduit.. Les dinars et les dirhams attirent et sont plus importants pour certains que les principes, les valeurs et la justice »

Sujets associés : États-Unis - Yémen

Aller plus loin

L’ancien président Ali Abdallah Saleh demande au Maroc de quitter le Yemen

L’ancien président yéménite, Ali Abdallah Saleh, vient d’appeler les pays de la coalition arabe anti houthis, dont le Maroc, à quitter le Yemen et à rentrer chez eux.

L’ancien président du Yémen en exil au Maroc ?

L’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, pourrait quitter son pays pour un exil forcé au Maroc. C’est du moins ce que rapporte la presse locale en ce début de semaine.

1500 militaires marocains au Yemen

1500 militaires marocains ont été envoyés au Yemen pour soutenir les forces loyalistes au président Abdullah Saleh face aux rebelles houthis soutenus par l’Iran.

Le Maroc participera-t-il à la coalition internationale contre l’Etat islamique ?

Après la coalition occidentale de 10 pays mise en place sous la pression du président américain Barack Obama, les regards se tournent maintenant vers certains pays arabes,...

Dossiers :

États-Unis

L’Algérie tente de préserver sa supériorité militaire face au Maroc

Le gouvernement algérien essaie de manifester son soutien à la Palestine et de renforcer ses relations avec la Russie et l’Iran, après la signature de l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel-Aviv, le 24 novembre dernier.

Mondial de handball  : Les Marocains cèdent sous la pression américaine

La sélection marocaine de handball a vécu un début difficile face à son homologue américaine lors de leur rencontre de vendredi soir à la salle Kinnarps Arena à Jönköping, en Suède. Les Lions de l’Atlas ont mal démarré, accusant un retard de 3 buts dès...

Que pensent les Marocains de ChatGPT ?

Le groupe Sunergia, un cabinet d’études de marché, pionnier du marketing au Maroc et en Afrique, a mené une étude sur l’utilisation et la perception des Marocains sur ChatGPT, un robot conversationnel, basé sur l’intelligence artificielle (IA),...

Moulay Idriss Zerhoun, au Maroc, l’un des plus beaux villages au monde

Un village marocain figure dans le top 23 des plus beaux du monde. C’est ce qui ressort du classement d’un magazine américain spécialisé.

États-Unis : les agriculteurs dénoncent la surtaxation des engrais marocains

Les agriculteurs américains n’en peuvent plus de la surtaxation des engrais marocains décidée depuis mars dernier par la Cour du commerce international.

Yémen

Finale de la Coupe arabe U17 : le choc Maroc - Algérie

La sélection marocaine de football des moins de 17 ans s’est imposée devant le Yémen (2-0) lundi, se qualifiant ainsi pour la finale de la coupe arabe. Elle affrontera l’Algérie en finale, jeudi prochain.

L’Iran rejette les accusations « infondées » du Maroc

Accusé par le Maroc de s’immiscer dans les affaires intérieures du Yémen et d’être un obstacle à la réalisation de la paix dans la région, l’Iran rejette ces accusations qu’il juge « infondées ».

Normalisation Maroc-Israël, « une trahison de la cause palestinienne »

Abdul-Malik al-Houthi, chef du mouvement de résistance yéménite Ansarullah, affirme que le peuple palestinien considère la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et quatre pays arabes que sont les Émirats arabes unis, le Maroc, Bahreïn...

Le Maroc compte près de 20 000 réfugiés et demandeurs d’asile

Le Maroc accueille de plus en plus de réfugiés et de demandeurs d’asile, selon les dernières statistiques du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) au Maroc.

Coupe arabe U17 : le Maroc bat l’Égypte et file en demi-finale

Tout doucement, les Lionceaux de l’Atlas (moins de 17 ans) tracent leur chemin vers le trophée, en se qualifiant pour la demi-finale de la Coupe arabe. Ils ont pris leur revanche sur l’Égypte qui avait mis fin à leur parcours en quart de finale, il y a...