L’Allemagne sacrifie l’Espagne pour le Maroc

29 juin 2021 - 15h00 - Ecrit par : A.P

L’Allemagne, actuellement en crise avec le Maroc à cause des divergences sur la question du Sahara, a tenté d’apaiser les tensions en invitant le royaume à la deuxième conférence sur la Libye. Mais le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a simplement décliné l’offre.

La présidente allemande Angela Merkel a envoyé une invitation au Maroc pour prendre part à la deuxième conférence de Berlin consacrée à la situation libyenne, indiquent à El Confidencial des sources diplomatiques proches de l’organisation. L’objectif était de saisir cette occasion pour tenter une réconciliation avec le Maroc avec lequel les relations sont brouillées à cause de la position allemande sur la question du Sahara. Pour atteindre cet objectif, l’Allemagne a choisi de ne pas inviter l’Espagne à cette rencontre, ajoutent les mêmes sources. « L’Allemagne a sacrifié l’Espagne pour tenter de tourner la page avec le Maroc » font-elles savoir.

À lire : Conférence sur la Libye : le Maroc ne se presse pas de répondre à l’invitation de l’Allemagne

Mais l’opération de charme n’a pas convaincu le Maroc. Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères, a simplement décliné l’invitation allemande. « Le rôle du Maroc n’a pas commencé à Berlin et ne se termine pas à Berlin », a-t-il déclaré le 24 juin. Et d’ajouter : « Le Maroc ne change pas de position selon qu’il est invité ou non ». Malgré l’absence d’une délégation marocaine à cette rencontre de Berlin, le drapeau du royaume apparaît sur les photographies officielles de la réunion.

À lire : Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Le 1ᵉʳ mars, le Maroc a suspendu ses relations avec l’Allemagne et les institutions allemandes, bloquant de fait la mise en œuvre des engagements prévus pour le Maroc, soulignent des sources diplomatiques allemandes. Le royaume a aussi suspendu sa collaboration avec les consulats allemands à Rabat et Casablanca, causant des préjudices aux résidents et touristes allemands au Maroc. « Les autorités marocaines compétentes refusent de fournir les services consulaires aux citoyens allemands sans donner aucune justification », a indiqué l’ambassade d’Allemagne à Rabat dans un communiqué publié le 10 juin sur son site internet. Pour enfoncer le clou, le Maroc a aussi suspendu sa collaboration policière, y compris antiterroriste avec l’Allemagne. « Il n’y a pas de coopération en matière de sécurité avec l’Allemagne », a soutenu le 25 juin Habboub Cherkaoui, directeur du BCIJ.

Pour le moment, la Russie reste le seul pays à ne pas subir la colère du Maroc, malgré ses critiques sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Le 12 décembre 2020 et le 11 juin 2021, Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe, a soutenu que la décision du président américain Trump « met à mal le cadre juridique international reconnu pour résoudre la question du Sahara occidental, qui envisage de déterminer le statut final du territoire à travers un référendum soutenu par l’ONU ».

Tags : Allemagne - Espagne - Coopération - Diplomatie - Sahara Occidental

Aller plus loin

Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Pas d’amélioration en vue pour les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Les autorités marocaines viennent d’annoncer avoir interrompu toute coopération policière avec leurs...

Le Maroc gagne sa bataille contre le groupe Scholz

Le Centre international de règlement des différends sur l’investissement (CIRDI) de la banque mondiale a donné raison au Maroc dans le litige qui l’opposait depuis 2019 au groupe...

Conférence sur la Libye : le Maroc ne se presse pas de répondre à l’invitation de l’Allemagne

L’Allemagne organise le 24 juin à Berlin la Conférence internationale sur la Libye. Le Maroc à qui a été adressée une invitation n’est pas pressé de...

Allemagne : pas de Marocains parmi les victimes des inondations

Aucune victime n’a été signalée parmi les Marocains résidant en Allemagne, pays ayant été touché ces derniers jours par des intempéries meurtrières qui ont fait 133...

Nous vous recommandons

L’avertissement de Nasser Bourita à l’Algérie

En marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, a adressé un avertissement à l’Algérie, pays organisateur du prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son...

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein). Mais ils...

Les conseils du Royaume-Uni aux voyageurs suite à la suspension des vols avec le Maroc

Le gouvernement britannique a fait quelques propositions afin de faciliter les voyages à l’extérieur suite à la suspension par le Maroc des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni à partir du 20 octobre à 23h59, et ce, jusqu’à nouvel...

Sahara : l’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc

En marge de la réunion ministérielle anti-Daech tenue à Marrakech à laquelle ont participé une soixantaine de pays, le Maroc a reçu de nombreux soutiens à son plan d’autonomie au Sahara. De quoi agacer l’Algérie qui dénonce un « vacarme de déclarations » et...

La reprise du tourisme dépend des conditions d’accès au Maroc

Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) se félicite de l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain. Il estime que la reprise du secteur touristique frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19 dépend des...

Maroc : les prix en hausse, détails par produit

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu au mois de juillet une augmentation de 2,2 % par rapport au même mois de l’année dernière.

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions dont près d’un cinquième en Espagne, ont transféré beaucoup de fonds vers le Maroc pendant la crise sanitaire. À fin octobre, ces transferts ont atteint près de 8 milliards d’euros, soit 43,3 %...

Durcissement des contrôles de stations de lavage de voitures à Rabat et Salé

Suite aux dernières directives du ministère de l’Intérieur, une lutte implacable contre le gaspillage de l’eau se mène pour faire face au stress hydrique causé par la sécheresse que traverse le Maroc. Déjà plusieurs garages de lavage de voitures fermés à Salé...

Vous avez reçu une dose du vaccin AstraZeneca, ceci vous concerne

Le ministère de la Santé a lancé un appel aux personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de se rendre aux centres de vaccination pour la deuxième dose avant le 28 août, et ce, afin d’éviter la...