L’Allemagne sacrifie l’Espagne pour le Maroc

29 juin 2021 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Allemagne, actuellement en crise avec le Maroc à cause des divergences sur la question du Sahara, a tenté d’apaiser les tensions en invitant le royaume à la deuxième conférence sur la Libye. Mais le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a simplement décliné l’offre.

La présidente allemande Angela Merkel a envoyé une invitation au Maroc pour prendre part à la deuxième conférence de Berlin consacrée à la situation libyenne, indiquent à El Confidencial des sources diplomatiques proches de l’organisation. L’objectif était de saisir cette occasion pour tenter une réconciliation avec le Maroc avec lequel les relations sont brouillées à cause de la position allemande sur la question du Sahara. Pour atteindre cet objectif, l’Allemagne a choisi de ne pas inviter l’Espagne à cette rencontre, ajoutent les mêmes sources. « L’Allemagne a sacrifié l’Espagne pour tenter de tourner la page avec le Maroc » font-elles savoir.

À lire : Conférence sur la Libye : le Maroc ne se presse pas de répondre à l’invitation de l’Allemagne

Mais l’opération de charme n’a pas convaincu le Maroc. Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères, a simplement décliné l’invitation allemande. « Le rôle du Maroc n’a pas commencé à Berlin et ne se termine pas à Berlin », a-t-il déclaré le 24 juin. Et d’ajouter : « Le Maroc ne change pas de position selon qu’il est invité ou non ». Malgré l’absence d’une délégation marocaine à cette rencontre de Berlin, le drapeau du royaume apparaît sur les photographies officielles de la réunion.

À lire : Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Le 1ᵉʳ mars, le Maroc a suspendu ses relations avec l’Allemagne et les institutions allemandes, bloquant de fait la mise en œuvre des engagements prévus pour le Maroc, soulignent des sources diplomatiques allemandes. Le royaume a aussi suspendu sa collaboration avec les consulats allemands à Rabat et Casablanca, causant des préjudices aux résidents et touristes allemands au Maroc. « Les autorités marocaines compétentes refusent de fournir les services consulaires aux citoyens allemands sans donner aucune justification », a indiqué l’ambassade d’Allemagne à Rabat dans un communiqué publié le 10 juin sur son site internet. Pour enfoncer le clou, le Maroc a aussi suspendu sa collaboration policière, y compris antiterroriste avec l’Allemagne. « Il n’y a pas de coopération en matière de sécurité avec l’Allemagne », a soutenu le 25 juin Habboub Cherkaoui, directeur du BCIJ.

Pour le moment, la Russie reste le seul pays à ne pas subir la colère du Maroc, malgré ses critiques sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Le 12 décembre 2020 et le 11 juin 2021, Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe, a soutenu que la décision du président américain Trump « met à mal le cadre juridique international reconnu pour résoudre la question du Sahara occidental, qui envisage de déterminer le statut final du territoire à travers un référendum soutenu par l’ONU ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Espagne - Coopération - Diplomatie - Sahara Occidental

Aller plus loin

Conférence sur la Libye : le Maroc ne se presse pas de répondre à l’invitation de l’Allemagne

L’Allemagne organise le 24 juin à Berlin la Conférence internationale sur la Libye. Le Maroc à qui a été adressée une invitation n’est pas pressé de répondre.

L’Allemagne met en garde ses ressortissants en déplacement au Maroc

L’ambassade d’Allemagne à Rabat a affirmé que le « Maroc refuse de fournir des services à ses ressortissants. Par conséquent, elle dit qu’elle ne peut que leur apporter un «...

Réaction de l’Allemagne suite au rappel de l’ambassadeur marocain à Berlin

La crise enfle entre le Maroc et l’Allemagne. Le gouvernement allemand a réagi au rappel de l’ambassadeur marocain à Berlin.

Allemagne : pas de Marocains parmi les victimes des inondations

Aucune victime n’a été signalée parmi les Marocains résidant en Allemagne, pays ayant été touché ces derniers jours par des intempéries meurtrières qui ont fait 133 morts.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.