L’Allemagne sacrifie l’Espagne pour le Maroc

29 juin 2021 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Allemagne, actuellement en crise avec le Maroc à cause des divergences sur la question du Sahara, a tenté d’apaiser les tensions en invitant le royaume à la deuxième conférence sur la Libye. Mais le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a simplement décliné l’offre.

La présidente allemande Angela Merkel a envoyé une invitation au Maroc pour prendre part à la deuxième conférence de Berlin consacrée à la situation libyenne, indiquent à El Confidencial des sources diplomatiques proches de l’organisation. L’objectif était de saisir cette occasion pour tenter une réconciliation avec le Maroc avec lequel les relations sont brouillées à cause de la position allemande sur la question du Sahara. Pour atteindre cet objectif, l’Allemagne a choisi de ne pas inviter l’Espagne à cette rencontre, ajoutent les mêmes sources. « L’Allemagne a sacrifié l’Espagne pour tenter de tourner la page avec le Maroc » font-elles savoir.

À lire : Conférence sur la Libye : le Maroc ne se presse pas de répondre à l’invitation de l’Allemagne

Mais l’opération de charme n’a pas convaincu le Maroc. Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères, a simplement décliné l’invitation allemande. « Le rôle du Maroc n’a pas commencé à Berlin et ne se termine pas à Berlin », a-t-il déclaré le 24 juin. Et d’ajouter : « Le Maroc ne change pas de position selon qu’il est invité ou non ». Malgré l’absence d’une délégation marocaine à cette rencontre de Berlin, le drapeau du royaume apparaît sur les photographies officielles de la réunion.

À lire : Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Le 1ᵉʳ mars, le Maroc a suspendu ses relations avec l’Allemagne et les institutions allemandes, bloquant de fait la mise en œuvre des engagements prévus pour le Maroc, soulignent des sources diplomatiques allemandes. Le royaume a aussi suspendu sa collaboration avec les consulats allemands à Rabat et Casablanca, causant des préjudices aux résidents et touristes allemands au Maroc. « Les autorités marocaines compétentes refusent de fournir les services consulaires aux citoyens allemands sans donner aucune justification », a indiqué l’ambassade d’Allemagne à Rabat dans un communiqué publié le 10 juin sur son site internet. Pour enfoncer le clou, le Maroc a aussi suspendu sa collaboration policière, y compris antiterroriste avec l’Allemagne. « Il n’y a pas de coopération en matière de sécurité avec l’Allemagne », a soutenu le 25 juin Habboub Cherkaoui, directeur du BCIJ.

Pour le moment, la Russie reste le seul pays à ne pas subir la colère du Maroc, malgré ses critiques sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Le 12 décembre 2020 et le 11 juin 2021, Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe, a soutenu que la décision du président américain Trump « met à mal le cadre juridique international reconnu pour résoudre la question du Sahara occidental, qui envisage de déterminer le statut final du territoire à travers un référendum soutenu par l’ONU ».

Sujets associés : Allemagne - Espagne - Coopération - Diplomatie - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Allemagne met en garde ses ressortissants en déplacement au Maroc

L’ambassade d’Allemagne à Rabat a affirmé que le « Maroc refuse de fournir des services à ses ressortissants. Par conséquent, elle dit qu’elle ne peut que leur apporter un «...

Le Maroc gagne sa bataille contre le groupe Scholz

Le Centre international de règlement des différends sur l’investissement (CIRDI) de la banque mondiale a donné raison au Maroc dans le litige qui l’opposait depuis 2019 au...

Réaction de l’Allemagne suite au rappel de l’ambassadeur marocain à Berlin

La crise enfle entre le Maroc et l’Allemagne. Le gouvernement allemand a réagi au rappel de l’ambassadeur marocain à Berlin.

Allemagne : pas de Marocains parmi les victimes des inondations

Aucune victime n’a été signalée parmi les Marocains résidant en Allemagne, pays ayant été touché ces derniers jours par des intempéries meurtrières qui ont fait 133 morts.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Le Maroc et Israël renforcent leurs relations commerciales

Le Maroc et Israël ont renforcé leur coopération commerciale, en signant, lundi à Genève, un accord sur la propriété intellectuelle. Une nouvelle étape dans les relations bilatérales entre les deux pays, normalisées il y a 18 mois.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.