Le Maroc gagne sa bataille contre le groupe Scholz

2 août 2022 - 17h20 - Ecrit par : S.A

Le Centre international de règlement des différends sur l’investissement (CIRDI) de la banque mondiale a donné raison au Maroc dans le litige qui l’opposait depuis 2019 au groupe sidérurgique allemand Scholz. Ce litige aura duré plus de trois ans et demi.

Une victoire pour le Maroc. Depuis 2019, un litige opposait le Maroc au groupe sidérurgique allemand Scholz, litige né au lendemain de la décision de l’ex-ministre de l’Industrie et du Commerce Moulay Hafid Elalamy relative à l’interdiction des exportations de ferraille ferreuse et à la restriction des importations des barres d’armature. Cette décision avait été prise en 2013. À l’époque, le groupe qui avait investi en 2008 dans Scholz Metall Marokko, une usine de recyclage de déchets ferreux implantée à Skhirat, s’est senti ciblé par cette mesure de sauvegarde. Cette mesure avait entraîné la cessation des activités de l’entreprise. Cette dernière n’hésitera pas à accuser le ministère d’avoir violé sans consultation préalable, un traité bilatéral signé en 2001 entre le Maroc et l’Allemagne pour la protection des investissements, dont l’article 2 dispose qu’« aucun des États contractants ne devra entraver, moyennant des mesures arbitraires et discriminatoires, l’administration, le maintien, l’usage, la jouissance ou la disposition des investissements des investisseurs de l’autre État contractant ».

À lire : L’Allemagne scelle sa réconciliation avec le Maroc

Le département de Moulay Hafid Elalamy avait tenté un règlement à l’amiable avec Scholz Metall Marokko avant le 15 août 2018 mais s’est heurté au refus du groupe allemand. Ce dernier lui réclame 60 millions de dollars comme une compensation financière à hauteur des pertes qu’elle aurait subies. Une somme qu’elle revoit à la baisse : 20 millions de dollars. Le Maroc ne cède pas. L’affaire sera portée devant le Centre international de règlement des différends sur l’investissement (CIRDI). L’instance d’arbitrage de la Banque mondiale examine le dossier et tranche en faveur du Maroc. « Nous sommes très heureux d’avoir mené la bataille jusqu’au bout et d’avoir su nous entourer pour gagner l’affaire devant le CIRDI », lance à Le Desk Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce. Il se félicite d’avoir offert « cette première victoire à l’État marocain », dans le litige qui opposait le royaume à l’Allemand Scholz devant le CIRDI. L’une des cinq affaires opposant les deux parties a ainsi connu son dénouement.

Tags : Banque mondiale - Allemagne - Industrie

Aller plus loin

L’Allemagne sacrifie l’Espagne pour le Maroc

L’Allemagne, actuellement en crise avec le Maroc à cause des divergences sur la question du Sahara, a tenté d’apaiser les tensions en invitant le royaume à la deuxième conférence...

L’Allemagne pousse l’Union européenne à agir contre Maroc

Alors que la double crise diplomatique entre Rabat et Berlin et Madrid perdure et le Maroc est accusé d’avoir ciblé 10 000 numéros dont celui du président français Emmanuel Macron...

La famille royale marocaine gagne une bataille judiciaire en Espagne

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a tranché en faveur de la famille royale marocaine engagée dans une bataille judiciaire contre un agriculteur de Murcie, en...

Maroc-Allemagne : le nouveau gouvernement pourra-t-il résoudre la crise ?

Depuis mars 2021, le Maroc a rompu ses relations avec l’Allemagne « en raison des malentendus profonds au sujet des questions fondamentales du royaume ». Le nouveau gouvernement...

Nous vous recommandons

Le FC Barcelone revient à la charge pour Hakim Ziyech

Plusieurs joueurs de Chelsea parmi lesquels Hakim Ziyech, sont pistés par le FC Barcelone, qui compte les recruter lors du prochain mercato hivernal. Une nouvelle opportunité en vue pour le joueur marocain dont la situation avec Chelsea évolue en dents...

Ilias Akhomach tourne le dos au Maroc et choisit l’Espagne

Ilias Akhomach, le jeune attaquant marocain qui a été convoqué par le nouveau sélectionneur du FC Barcelone lors du match contre l’Espanyol, aurait décliné l’offre de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour faire partie des Lions de...

Fincantieri en négociations avec le Maroc, Naval Group se sent menacé

L’Italien Fincantieri discute avec le Maroc qui souhaite acquérir deux frégates multi-missions. Ces discussions sont vues comme une menace par l’industriel français Naval Group.

L’ambassadeur d’Algérie a quitté le Maroc

Les tensions entre l’Algérie et le Maroc ne sont pas près de baisser. Alger vient de décider de mettre fin aux fonctions de son ambassadeur à Rabat, Abdelhamid Abdaoui.

Affaire de la fille aux tatouages : de lourdes peines de prison prononcées

La Cour d’appel de Beni Mellal a condamné, mardi 21 septembre, à différentes peines de prison 14 prévenus poursuivis pour des chefs d’inculpation de « viol, enlèvement, séquestration, tatouage et traite humaine » dans le cadre de l’affaire de Khadija O. alias...

Le Maroc pourrait ouvrir partiellement les frontières avec l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annoncé lundi la réouverture prochaine des frontières aériennes, « à condition que toutes les garanties nécessaires soient données » pour préserver la santé des voyageurs et des Marocains contre le...

Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Une infirmière au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd a été victime d’une tentative d’enlèvement et de vol avec violence. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont procédé, mardi, à l’arrestation de deux individus...

Le Maroc n’a pas interdit les déplacements de et vers certaines villes

Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement a apporté un démenti formel aux informations faisant état d’une interdiction d’accès à certaines villes du royaume à cause de la pandémie de Covid-19.

Deux Marocaines expulsées de Bali

En Indonésie, deux Marocaines ont été expulsées de Bali vers le Maroc après expiration de leur visa et de leurs passeports marocains. Interdiction leur a été faite de revenir dans le pays.

Mariage de Nora Attal

La mannequin maroco-britannique Nora Attal s’est mariée en Espagne avec le réalisateur/photographe Victor Bastidas qu’elle a rencontré au Samode Palace à Jaipur, en Inde.